11
11
Grande plaque en émail peint représentant la Déploration du Christ
A FRENCH, LIMOGES, CIRCA 1475, POLYCHROME PAINTED ENAMEL PLAQUE OF THE BEMOANING OF CHRIST, ATTRIBUTED TO MASTER PSEUDO-MONVAERNI (ACTIVE 1461-1485); IN A GILTCOPPER FRAME
Estimate
20,00030,000
LOT SOLD. 156,750 EUR
JUMP TO LOT
11
Grande plaque en émail peint représentant la Déploration du Christ
A FRENCH, LIMOGES, CIRCA 1475, POLYCHROME PAINTED ENAMEL PLAQUE OF THE BEMOANING OF CHRIST, ATTRIBUTED TO MASTER PSEUDO-MONVAERNI (ACTIVE 1461-1485); IN A GILTCOPPER FRAME
Estimate
20,00030,000
LOT SOLD. 156,750 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Important Mobilier, Sculptures et Objets d’Art

|
Paris

Grande plaque en émail peint représentant la Déploration du Christ
A FRENCH, LIMOGES, CIRCA 1475, POLYCHROME PAINTED ENAMEL PLAQUE OF THE BEMOANING OF CHRIST, ATTRIBUTED TO MASTER PSEUDO-MONVAERNI (ACTIVE 1461-1485); IN A GILTCOPPER FRAME
dans un encadrement en laiton doré décoré de fleurs en relief
en émail peint bleu nuit, bleu clair, gris, jaune et vert, agrémenté de cabochons
Haut. (avec cadre) 26,5 cm; Haut. (émail) 24.5 cm; larg. 22,5 cm
Height (with frame) 10 1/2 in.; height (enamel) 9 2/3 in.; width 8 3/4 in.
Limoges, vers 1475, attribuée au Maître Pseudo-Monvaerni (actif 1461-1485)
Read Condition Report Read Condition Report

Provenance

Collection Georges Chalandon, Paris, 1905
Collection Albin Chalandon, Lyon
Collection François Baverey, Lyon

Exhibited

Exposition retrospective de Lyon, 1877
Exposition Universelle Paris, 1900, n° 2620

Literature

G. Migeon, 'La collection de M. G. Chalandon', dans Les Arts, juin 1905, p.21 (ill.).
Marquet de Vasselot, Les Emaux limousins de la fin du XVe siècle et la première partie du XVIe siècle, Paris, 1921, n° 19.


 

Catalogue Note

Cette importante plaque est tout à fait caractéristique des oeuvres du Maître Pseudo-Monvaerni qui s'inspira pour ses compositions de gravures allemandes ou nordiques du XVe siècle, notamment celles du Maître ES. Le nom donné à cet émailleur, l'un des premiers actif à Limoges entre 1465 et 1485, dérive d'une inscription découverte sur l'épée de sainte Catherine d'un triptyque au Taft museum à Cincinnati. De la même main, on connaît une composition presque identique d'une Déploration du Christ au musée de Limoges, un émail de dimensions identiques représentant le Christ devant Pilates à la Walters Art Gallery de Baltimore (inv. 44.599), une Crucifixion à Los Angeles (op.cit.) et une série de douze plaques au musée du Louvre (OA6309-91). L'émail présenté ici, de grande taille, se distingue par une gamme de couleurs opaques très riche et nuançée, un traitement spécifique des visages, avec un trait cernant les formes pour les détacher du fond, et une précision du dessin, encore proche de celle des peintres d'enluminures et livres d'heures.

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
S. Caroselli, The painted enamels of Limoges, Los Angeles County Museum of Art, 1993, p. 60-66.
P. Verdier, Catalogue of the Painted Enamels of the Renaissance,Baltimore ,1967, p.22-23, n° 15.

Important Mobilier, Sculptures et Objets d’Art

|
Paris