102
102
Paire d'encoignures en marqueterie de bois de violette et de bois de rose d'époque Louis XV, estampillée BVRB
A PAIR OF KINGWOOD AND TULIPWOOD PARQUETRY CORNER CUPBOARDS, LOUIS XV, STAMPED BVRB
Estimate
70,000100,000
JUMP TO LOT
102
Paire d'encoignures en marqueterie de bois de violette et de bois de rose d'époque Louis XV, estampillée BVRB
A PAIR OF KINGWOOD AND TULIPWOOD PARQUETRY CORNER CUPBOARDS, LOUIS XV, STAMPED BVRB
Estimate
70,000100,000
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Important Mobilier, Sculptures et Objets d’Art

|
Paris

Paire d'encoignures en marqueterie de bois de violette et de bois de rose d'époque Louis XV, estampillée BVRB
A PAIR OF KINGWOOD AND TULIPWOOD PARQUETRY CORNER CUPBOARDS, LOUIS XV, STAMPED BVRB
la facade en arbalète ouvrant à deux vantaux ; riche ornementation de bronze doré à décor rocaille ; dessus de marbre rouge griotte mouluré
Quantity: 2
Haut. 83 cm, larg. 75 cm, prof. 53 cm
Height 32 2/3 in; width 29 1/2 in; depth 53 3/4 in
Read Condition Report Read Condition Report

Provenance

- Collection Ernest Cronier, vente Paris, Galerie Georges Petit, les 4 et 5 décembre 1905, lot 145

- Collection Bloch-Levalois, vente Paris, les 25 et 26 mai 1924, lot 128

- The Distinguished collection of a Lady, vente Sotheby's Zürich, le 9 décembre 1997, lot 315

 

Catalogue Note

Bernard Van Risen Burgh dit B.V.R.B., ébéniste reçu maître avant 1737

 

La particularité de ce modèle réside dans la façade, ouvrant à deux vantaux dont la jonction se fait autour du cartouche central en bronze doré.

Par la qualité exceptionnelle de la marqueterie florale en bois de bout répondant au décor des montures de bronze doré, ces encoignures sont représentatives de l'aboutissement du style Rocaille de Bernard II van Risenburgh. Le cartouche central, encore empreint du style de Charles Cressent, ainsi que certains motifs de l'encadrement se retrouvent sur plusieurs encoignures de BVRB. Parmi celles-ci, citons :

-        Une paire en marqueterie de bois de bout conservée à la Résidence de Munich (ill. H. Ottomeyer et al, Die Möbel der Residenz München, Prestel, Münich, 1995, p . 111) ; voir illustration ci-contre

-        Une paire en marqueterie de bois de bout autrefois conservée dans la collection de Rudolf von Goldschmidt-Rothschild au château de Königstein (cf A. Feulner, Kunstgeschichte des Möbels, Francfort, 1980, p. 181

-        Une paire en marqueterie de bois de bout, vente Christie's New York, le 26 avril 1994, lot 297

-        Une paire en laque du Japon et vernis parisien conservée au Getty Museum (ill. C. Bremer-David et al, Decorative Arts, Malibu, 1993, p.30)

Trois commodes estampillées BVRB présentent un encadrement de bronze doré comparable au nôtre :

- une commode livrée en 1737 par Hébert pour la reine Marie Leczinska à Fontainebleau, vente Sotheby's Monaco,   le 17 juin 1988 , lot 752

- une commode conservée au musée Getty (n. 72 DA 46)

- une commode conservée dans la collection Wrightsman (F.J.B. Watson, The Wrightsman Collection, New York, 1966, vol I, p. 153).

 

Important Mobilier, Sculptures et Objets d’Art

|
Paris