78

Details & Cataloguing

Collection Meyer

|
Paris

Francine, Jean-Nicolas de (1662-1732) et Francoeur, François (1698-1787).
HUIT DOCUMENTS RELATIFS À JEAN-NICOLAS DE FRANCINE ET FRANÇOIS FRANCOEUR.  PARIS ET VERSAILLES: 1684-1764.
In-folio sur vélin. La plupart signés "Louis" par le secrétaire de la main et contresignés par Phélypeaux.

- Lettres de survivance de la charge de Maître d'hôtel du Roi en faveur de J.-N. de Francine, avec apostille. Versailles, 11 avril 1677. Contresignées Colbert. 1 page, in-folio oblong (51.3 x 39 cm), sceau plaqué aux armes de France.
Un contrat de mariage (expédition) de J.-N. de Francine et de C.-M. Lully, en 15 articles, devant Moufle et Lauverdy, avec quittance de dot à la fin. Paris, 18 et 21 avril 1684. 14 pp. sur 8 ff. in-folio (33.2 x 26 cm), reliés par un cordon de soie rouge.
Une quittance imprimée du receveur des revenus causels pour le droit de confirmation de noblesse de J.-N. de Francine, avec enregistrement. Paris, 18 décembre 1696. 1 page, in-folio oblong (33.5 x 25.2 cm).
Lettres de vétéran (48 x 27.5 cm) et un brevet de conservation, avec apostille (33 x 25 cm), de la charge de Maître d'hôtel du Roi accordées à J.-N. de Francine. Paris, 24 mars 1716. 2 pages, in-folio oblong .
Un brevet de pension annuelle de 16.000 lt. accordé à J.-N. de Francine sur le produit de l'Opéra de Paris. Versailles, 1 avril 1728. 1 page, in-folio oblong (50 x 33.3 cm).
Un brevet de don de logement au Palais du Luxembourg en faveur de Mademoiselle de Francine, avec apostille d'A.-F. Poisson de Vandières. Versailles, 22 juin 1752. 1 page, in-folio oblong (33.2 x 24.8 cm).
Un règlement d'armoiries en faveur de François Francoeur par Pierre-Louis d'Hozier, juge d'armes de France, document signé avec une illustration en couleur de ses armes. Paris, 2 juin 1764. 1 page, in-folio oblong (38 x 27.8 cm), trace de sceau.
Read Condition Report Read Condition Report

Catalogue Note

A la mort de Lully, son gendre Jean-Nicolas de Francine, issu d'une famille florentine, obtint le privilège de diriger l'Académie royale de Musique de 1687 à 1704, puis de 1712 à 1728.

Compositeur et violoniste de talent, François Francoeur fut successivement maître de musique à l'Opéra de Paris, inspecteur général adjoint, puis surintendant à la musique du Roi avant de co-diriger l'Opéra avec Rebel en 1759.

Collection Meyer

|
Paris