PF1229

/

Lot 2
  • 2

Pablo Picasso 1881 - 1973

Estimate
150,000 - 200,000 EUR
Log in to view results
bidding is closed

Description

  • Pablo Picasso
  • Trois TĂȘtes
  • signé et daté 28.5.64 II
  • crayons de couleur sur papier
  • 52,6 x 75,1 cm
  • 20 3/4 x 29 1/2 in.

Provenance

Galerie Louise Leiris, Paris
Galerie d'Eendt, Amsterdam
Acquis auprès du précédent en novembre 1980

Exhibited

Baden-Baden, Staatliche Kunsthalle Baden-Baden, Pablo Picasso, Das Spätwerk, Malerei und Zeichnung seit 1944, 1968, no. 116
Bâle, Deuxième salon international d'art "Art 2'71", 1971, n.n.

Literature

Christian Zervos, Pablo Picasso, Paris, 1971, vol. XXIV : œuvres de 1964, no. 189, reproduit p. 70

Condition

Executed on beige laid paper, not laid down. The sheet is fixed to the over-mount along the edges. The colours remain particularly fresh and vibrant. A close inspection reveals an old flattened crease running vertically down the centre of the composition and a thin 1cm repaired tear in the lower centre of the composition which is barely visible to the naked eye. Apart from some small scattered spots of foxing and some light time-staining, this work is in very good original condition.
"In response to your inquiry, we are pleased to provide you with a general report of the condition of the property described above. Since we are not professional conservators or restorers, we urge you to consult with a restorer or conservator of your choice who will be better able to provide a detailed, professional report. Prospective buyers should inspect each lot to satisfy themselves as to condition and must understand that any statement made by Sotheby's is merely a subjective, qualified opinion. Prospective buyers should also refer to any Important Notices regarding this sale, which are printed in the Sale Catalogue.
NOTWITHSTANDING THIS REPORT OR ANY DISCUSSIONS CONCERNING A LOT, ALL LOTS ARE OFFERED AND SOLD AS IS" IN ACCORDANCE WITH THE CONDITIONS OF BUSINESS PRINTED IN THE SALE CATALOGUE."

Catalogue Note

signed and dated 28.5.64 II ; coloured crayons on paper.

"La confrontation de Picasso avec le visage humain, qui fait de lui le plus grand portraitiste du XXe siècle, le ramène à une confrontation avec lui-même, le peintre, jeune ou vieux."
Marie-Laure Bernardac, Late Picasso : Paintings, Sculpture, Drawings, Prints, 1953-72, Londres, 1988, pp.82-83

En 1964, Picasso, âgé de 83 ans, est installé à Notre-Dame-de-Vie à Mougins avec Jacqueline. C’est au mois de mai qu’il se lance dans une importante série de tableaux et de dessins représentant des têtes d’hommes, tantôt de profil, tantôt de face, tantôt de trois quarts. Certaines œuvres mettent en scène des jeunes hommes, d’autres des hommes plus âgés et barbus. Quasiment tous sont vêtus du tricot rayé qu’affectionnait particulièrement Picasso et qui servait à l’identifier parmi les personnages peuplant ses tableaux. Exécutés avec un trait d’une grande force et des couleurs d’une vivacité inédite, les dessins de cette série se caractérisent également par des regards intenses et pénétrants, tel que c'est le cas dans la présente œuvre.

Le présent dessin réunit trois de ces têtes d’homme archétypales. Ainsi que l’analyse Kirk Varnedoe ("Les autoportraits de Picasso", in Picasso et le Portrait, 1996), il faut voir dans ces différents portraits d’homme portant un maillot rayé, qu’ils soient jeunes ou vieux, imberbes ou barbus, une image du peintre lui-même, un archétype de l’artiste, tel qu’il apparaît dans d’autres œuvres telles que Le Peintre et son modèle, où Picasso se représente barbu alors qu’il n’a jamais porté la barbe. Trois têtes peut donc se lire comme une représentation du peintre aux différents âges de la vie, réunissant l’enfance, la jeunesse et l’âge adulte, écho probable d’une réminiscence nostalgique du maître dans les dernières années de sa vie.