PF1216

/

Lot 14
  • 14

Marcel Duchamp

Estimate
300,000 - 500,000 EUR
Sold
360,750 EUR
bidding is closed

Description

  • Marcel Duchamp
  • Apolinère Enameled
  • inscrit [from] Marcel Duchamp 1916 1917 (en bas à gauche) ; signé Marcel Duchamp et numéroté 3/8 en rouge au dos; signé Marcel Duchamp, daté 1964, numéroté 3/8 et inscrit Apolinère Enameled 1916-17, Édition Galerie Schwarz, Milan sur une plaque en cuivre au dos
  • Readymade rectifié : reproduction photomécanique sur carton et métal, plaque publicitaire pour Sapolin Enamel
  • 24,5 x 33,7 cm
  • 9 5/8 x 13 1/4 in.

Provenance

Galerie Schwarz, Milan
Acquis auprès du précédent par le propriétaire actuel

Literature

Robert Lebel, Sur Marcel Duchamp, Paris, 1959, la version originale du Philadelphia Museum of Art reproduit pl. 81
Arturo Schwarz, Marcel Duchamp, 66 Creative Years, Paris, 1972, no. 73, un autre exemplaire de l'édition de 1964-65 reproduit p. 32
Pierre Cabane, Les 3 Duchamp : Jacques Villon, Raymond Duchamp-Villon, Marcel Duchamp, Paris, 1975, un autre exemplaire de l'édition de 1964-65 reproduit p. 143
Francis M. Naumann, Bertrand Lorquin & Pierre Cabanne, Marcel Duchamp et ses frères, Paris, 1988, un autre exemplaire de l'édition de 1964-65 reproduit p.85
Calvin Tomkins, Duchamp, A Biography, New York, 1996, un autre exemplaire reproduit p. 177
Arturo Schwarz, The Complete Works of Marcel Duchamp, New York, 1997, no. 344c, p. 648, la version originale du Philadelphia Museum of Art reproduite p. 647
Francis M. Naumann, Marcel Duchamp, The Art of Making Art in the Age of Mechanical Reproduction, New York, 1999, no. 8.74, un autre exemplaire de l'édition de 1964-65reproduit p. 247 ; la version originale du Philadelphia Museum of Art reproduite no. 3.15, p. 72

Catalogue Note

inscribed '[from] Marcel Duchamp 1916 1917' (lower left) ; signed 'Marcel Duchamp' and numbered '3/8' in red on the reverse ; signed 'Marcel Duchamp', dated '1964', numbered '3/8' and inscribed 'Apolinère Enameled 1916-17, Édition Galerie Schwarz, Milan' on a copper plate on the reverse ; rectified Readymade : photomechanical reproduction on cardboard and tin, advertising sign for Sapolin Enameled. Conceived in 1916-17, this version is from the numbered edition of eight edited by Galerie Schwarz in 1964-65.



"Il sera peut-être réservé à un artiste aussi dégagé de préoccupations esthétiques, aussi préoccupé d'énergie que Marcel Duchamp, de réconcilier l'Art et le Peuple."
Guillaume Apollinaire, Les Peintres Cubistes, 1913

"Un autre readymade rectifié, datant de 1916-17. J'ai changé le lettrage d'une publicité pour 'Sopolin paints', orthographiant mal à dessein le nom de Guillaume Apollinaire et ajoutant le reflet des cheveux de la petite fille dans le miroir. Je regrette qu'Apollinaire ne l'ai jamais vu, il était mort en 1918 en France."
Marcel Duchamp, à propos de Apolinère Enameled (cité dans Anne d'Harnoncourt et Kynaston McShine, Marcel Duchamp, New York, 1973, p. 280)


"BBC : And now, what sort of effort went into the choice of the object you designated?
MD : That’s another story, completely different. In that case, my idea was to find – to dec… to find, not even decide – but to decide a … to choose an object that wouldn’t attract me either by its beauty or by its ugliness… to find a point of indifférence in my looking at it, you see? Of course, I might… you might say I could find any number of those, but at the same time, it’s not so much, because it’s hardly difficult. After a while, when you look at something, it becomes interesting. You can even like it. And the minute I liked it, I would discard it. So the choice came only for few objects quite disparate, disparate and different from one another, enough so that today, looking at the thirteen readymades I made in the course of  thirty years, maybe, I’m satisfied by the fact that it is… they don’t look like one another. You see what I mean? In other words, there is a different, complete strangeness from one to the other, which show there is no style there.
BBC : There is no taste.
MD : No taste, and no liking, and no disliking either."
Interview avec Marcel Duchamp, BBC Television, 5 Juin 1968

"Tout porte à croire qu'il existe un certain point de l'esprit d'où la vie et la mort, le réel et l'imaginaire, le passé et le futur, le communicable et l'incommunicable, le haut et le bas cessent d'être perçus contradictoirement. Or c'est en vain qu'on chercherait à l'activité surréaliste un autre mobile que l'espoir de détermination de ce point."
André Breton, Le second manifeste du surréalisme, 1930

"Quand j’ai appris que Marcel avait autorisé un marchand de Milan à faire des répliques de readymade (donc d’en faire des multiples), je fus d’abord surpris. La valeur du geste qui donnait toute sa beauté au readymade me semblait compromise. La provocation, qui scandalisa les Etats-Unis et souleva un ouragan d’enthousiasme dans les capitales d’Europe où Dada s’était installé, risquait de tout perdre. Après quoi je me suis demandé si ce n’était pas une nouvelle entreprise de défi de l’opinion publique, de déstabilisation des esprits pour décevoir ses admirateurs et encourager ses imitateurs à suivre son mauvais exemple, etc… Quand je lui ai posé la question, il a répondit d’un grand rire : 'oui, c’est tout à fait ça.' "
Max Ernst, Ecritures, 1970

"My guess is that Duchamp felt that the various replicas of his work show as precisely as possible his original and central concerns and, one assumes, without involving the sort of repetition for which he, not infrequently, expressed distate."
Jasper Johns, lettre à Francis Naumann, 30 janvier 1996

"En 1963, Marcel fut ravi de découvrir que les universités étaient prêtes à le payer pour faire une conférence sur lui-même. A l'aide de diapositives de ses travaux, il rappela sa carrière et improvisa des descriptions de ses oeuvres avec beaucoup d'humour. A la fin d'une de ses interventions, on lui demanda si le 'non-sens' qu'il avait utilisé dans oeuvres était un véritable non-sens. Après un moment de désarroi, il dit finalement : Sens et non-sens sont deux aspects de la même chose et le non-sens a le droit de vivre."
Paul Matisse, Notes, 1980

"Préciser les readymades. En projetant pour un moment à venir (tel jour, telle date, telle minute), d'inscrire un readymade - Le readymade pourra ensuite être cherché. L'important est donc cet 'horlogisme', cet instantané, comme un discours prononcé à l'occasion de n'importe quoi mais à telle heure. C'est une sorte de rendez-vous."
Marcel Duchamp, Duchamp du Signe, 1958

"Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous."
Paul Éluard


Close