15
15

Statue

, Mossi, Burkina Faso
MOSSI FIGURE, BURKINA FASO
Estimate
40,00060,000
LOT SOLD. 43,950 EUR
JUMP TO LOT
15

Statue

, Mossi, Burkina Faso
MOSSI FIGURE, BURKINA FASO
Estimate
40,00060,000
LOT SOLD. 43,950 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Arts d'Afrique et d'Océanie

|
Paris

Statue

, Mossi, Burkina Faso
MOSSI FIGURE, BURKINA FASO

Provenance

Collection Louis Carré, Paris
Loudmer, Drouot, Paris, Collection et bibliothèque Louis Carré, 27 juin 1985, n° 209
Collection Patrick Caput, Paris
Alain de Monbrison, Paris, 2000
Collection Robert M. et Lillian Montaldo Bohlen, Michigan
Pace Primitive, New York, 2008
Collection privée

Exhibited

Paris, Carrousel du Louvre, XXe Biennale des Antiquaires, Galerie Alain de Monbrison, 15 septembre - 1 octobre 2000
New York, Pace Primitive, Sculptural tradition of the French Sudan, été 2008

Literature

Roy, Art of the Upper Volta Rivers, 1987 : 10 et 161, n° 128
Monbrison, XXe Biennale des Antiquaires, 2000, n° 13
Pace Primitive, Sculptural tradition of the French Sudan, 2008

Catalogue Note

La grande statuaire Mossi est rare et cette sculpture - parmi les plus tôt entrées dans les collections occidentales - en constitue l'une des expressions les plus sensibles, révélant avec force à la fois le talent et l'individualité artistique de son auteur.

Selon Christopher Roy (1987 : 152 - 167), ces statues ont pour rôle essentiel d'affirmer l'autorité du chef (naba). Commanditée pour le personnifier, des années durant, lors des festivités annuelles Na-poosum dédiées aux ancêtres - masculins ou féminins -, elle est conservée dans la case de la femme la plus âgée du chef. Le contexte d'utilisation et leur conservation dans un lieu fermé expliquent à la fois leur rareté et le style très individuel de chacune. Selon Roy (idem : 158) "un artiste ne sculpte parfois dans sa vie qu'une ou deux statues pour un chef ; et il ne peut travailler que pour un ou deux chefs de la région".

Ici le sculpteur a remarquablement mis en valeur l'idéal Mossi de la beauté féminine. A la dynamique de la pose répond de profil l'extraordinaire tension engendrée par la cambrure profonde, soulignant les membres fuselés et la vigueur des galbes. L'élégance de la stature est accentuée par la prégnance du visage aux traits concentrés et aux yeux sertis de métal, et par la profonde patine sombre, qui révèle dans la veinure affleurante du bois, la très grande ancienneté de l'œuvre.  

Arts d'Afrique et d'Océanie

|
Paris