Lot 88
  • 88

Marionnette, Sukuma, Tanzanie

Estimate
15,000 - 20,000 EUR
bidding is closed

Description

  • Sukuma
  • Marionnette
  • haut. 95 cm
  • 37 1/2 in
Conçue pour être animée lors de spectacles dansés, cette marionnette maleba présente un personnage masculin aux proportions naturalistes, le corps résumé à des volumes schématiques aux surfaces épannelées, l'attention portée sur les supports de l'expression théâtrale, à savoir les bras articulés et la puissante expression du visage. Cette dernière est rendue par l'accentuation volumétrique des traits - cavités orbitales profondément creusées, oreilles surdimentionnées, nez protubérant, bouche largement ouverte sur des dents apparentes. Patine nuancée, érodée par le temps et l'usage.

Provenance

Fred Jahn, Munich

Literature

Reproduite et exposée dans :
Jahn, Tanzania, Masterworks of African Sculpture, 1994 : 275, n° 167, catalogue de l'exposition, Haus des Kulturen der Welt, Berlin, 29 avril - 7 août 1994, Städtsche Galerie im Lenbachhaus, Kunsbau, Munich, 29 septembre - 27 novembre 1994

Condition

Good condition overall. Wear consistent with age and use within the culture. Fingers broken on proper left hand. Losses down proper left arm, approximately 29cm x 2.5cm at widest - probably due to insect activity. Small hole to head, near crown, approximately 1cm x 4mm. Losses to both ears. Long hairline crack throughout - widest down back, approximately 28.5cm x 2mm at widest.
In response to your inquiry, we are pleased to provide you with a general report of the condition of the property described above. Since we are not professional conservators or restorers, we urge you to consult with a restorer or conservator of your choice who will be better able to provide a detailed, professional report. Prospective buyers should inspect each lot to satisfy themselves as to condition and must understand that any statement made by Sotheby's is merely a subjective qualified opinion.
NOTWITHSTANDING THIS REPORT OR ANY DISCUSSIONS CONCERNING CONDITION OF A LOT, ALL LOTS ARE OFFERED AND SOLD "AS IS" IN ACCORDANCE WITH THE CONDITIONS OF SALE PRINTED IN THE CATALOGUE.

Catalogue Note

L'art de l'Afrique de l'Est, essentiellement composé d'œuvres d'Art appliqué (poterie, vannerie, bijoux, armes) a longtemps été négligé par l'Occident. En 1995, l'exposition internationale Africa : The Art of a Continent, inaugurée à Londres, accordait pour la première fois une place égale aux différentes régions du continent, tout en incluant l'art usuel dans le champ de ses expressions artistiques.
De la même manière, il fallut attendre 1994 pour qu'une institution, l'Haus des Kulturen der Welt, à Berlin, consacre une grande exposition à la sculpture de Tanzanie (Tanzania : Masterworks of African Sculpture). Dans la première salle était présenté un ensemble de marionnettes aux membres articulés (dont celle-ci) principal type de la statuaire Sukuma.

Les marionnettes maleba étaient animées lors de compétitions où s'affrontaient, en caricaturant les comportements humains, des ensembles de danseurs et de musiciens. Ces sculptures étaient censées détenir des pouvoirs magiques permettant d'attirer l'attention du public et de conduire à la victoire le groupe qui les possédait (Hahner-Herzog, in Ewel et Outwater, 2001 : 11).

Les membres articulés constituaient le support majeur de leur expression théâtrale. Dès les premières années du XXe siècle, des notes de missionnaires - contestant la moralité de ces spectacles - attestent leur existence à l'époque pré-coloniale (Père Chomerac, 1901, in Bessire, 2005 : 48), de même que plusieurs spécimens collectés par des ethnologues occidentaux à la fin du XIXe siècle (idem).

Close