246
246
Magnifique masque, Bété, Côte d'Ivoire
Estimate
180,000250,000
LOT SOLD. 180,000 EUR
JUMP TO LOT
246
Magnifique masque, Bété, Côte d'Ivoire
Estimate
180,000250,000
LOT SOLD. 180,000 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

African and Oceanic Art Session I: Various Owners Session II: Andreas and Kathrin Lindner collection; Greub Collection

|
Paris

Magnifique masque, Bété, Côte d'Ivoire

Cet imposant masque n'gré (ou glè) offre un visage expressionniste structuré en une superposition de formes horizontales signifiant chacun des traits du visage, ces derniers projetés en haut relief et s'étirant sur toute la largeur de la face. La puissance de la représentation est accentuée par l'hypertrophie du nez, dont les ailes relevées encadrent les yeux projetés en demi-sphère, par la bouche résumée au disque dentelé de la mâchoire, et par la représentation stylisée de cornes animales se rejoignant en une ligne continue, sculptée en surplomb des sourcils arqués. La face interne, profondément creusée, est percée de fines encoches offrant au porteur une vision étroite. Bois lourd; superbe patine brune, nuancée, brillante.


haut. 33 cm
13 in
Read Condition Report Read Condition Report

Provenance

Collecté sur le terrain en 1954 dans le village de Zaïbo, à proximité de la rivière Lobo (note jointe).
Ancienne collection Loed van Bussel, Amsterdam

Catalogue Note

Les masques Bété sont rares. Celui-ci se distingue à la fois par son très beau volume et par l'exceptionnelle puissance offerte par la densité de sa composition. Vivant à l'est de Sassandra, face au pays Wé, les Bété n'observent pas pour autant toutes les coutumes de leurs voisins. Ainsi, seuls les Bété de l'Ouest, occupant la région de Daloa et d'Issia (où ce masque a été collecté en 1954) possèdent l'institution du masque, qu'ils ont empruntée aux Niaboua. Selon Koré (1985), les masques Bété se divisent en deux types : le masque chanteur tohourou et le masque n'gré (ou glé), encore moins diffusé, auquel se rattache le masque de la collection Andreas et Kathrin Lindner.

Matérialisant les forces hostiles de la forêt, le masque de guerre n'gré qui s'inspire de la figure terrifiante des masques Wé/Guéré, présidait autrefois la cérémonie restauratrice de la paix après les conflits armés, et participait aux sessions de la justice coutumière. 

Parmi le corpus restreint des masques Bété n'gré référencés, il peut être comparé à celui du musée Barbier Mueller (cf. Barbier, 1993 : 130, fig. 135) et à un autre, provenant d'une collection privée, reproduit dans Kerchache, Paudrat et Stephan (1988 : 524, fig. 88).

A magnificent Bete mask, Ivory Coast

Bete masks are rare.  Although they live to the east of Sassandra, opposite the We region, the Bete do not observe all the customs of their neighbours.  Only the Bete of the west, occupying the region of Daloa and Issia (where this mask was collected in 1954) have a masking tradition, which they borrowed from the Niaboua. According to Koré (1985), Bete masks can be divided into two categories: the tohourou or singing mask, and the n'gre (or gle) mask, which is less common. The Andreas and Kathrin Lindner mask is a n’gre mask of exceptional quality.  

Embodying the hostile forces of the forest, the n'gre war mask, inspired by the terrifying face of We/Guere masks, presided over ceremonies aimed at restoring peace after armed conflicts, and participated in customary law sessions.  

Among the restricted corpus of known Bete n'gre masks (cf. Barbier, 1993: 130, fig. 135, and Kerchache et al. 1988: 524, fig. 881). This mask is exception in its very fine volume and exceptional power produced by the density of its composition at the highest level of all.

 

African and Oceanic Art Session I: Various Owners Session II: Andreas and Kathrin Lindner collection; Greub Collection

|
Paris