25
25
Baudelaire, Charles
Edgar Poe.
Eurêka.
Traduit par Charles Baudelaire.
Paris, Michel Lévy frères, 1864.
ONE OF ONLY 4 INSCRIBED COPIES.
Estimate
18,00022,000
LOT SOLD. 31,200 EUR
JUMP TO LOT
25
Baudelaire, Charles
Edgar Poe.
Eurêka.
Traduit par Charles Baudelaire.
Paris, Michel Lévy frères, 1864.
ONE OF ONLY 4 INSCRIBED COPIES.
Estimate
18,00022,000
LOT SOLD. 31,200 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

100 Books, Manuscripts, Documents and Objects from the Pierre Leroy Collection

|
Paris

Baudelaire, Charles
Edgar Poe.
Eurêka.
Traduit par Charles Baudelaire.
Paris, Michel Lévy frères, 1864.
ONE OF ONLY 4 INSCRIBED COPIES.
In-12, 177 x 117 mm.

Reliure de l’époque, signée Pierson-Joseph. Bradel pleine percaline brun roux, dos lisse orné d’un fleuron central, pièce de titre de maroquin violine à grain long, filets et lettres dorés, non rogné, tête dorée.
Très bel exemplaire bien conservé (minimes frottements aux coiffes, aux angles et à la pièce de titre, intérieur très frais).

Édition originale de la traduction de Baudelaire, dont il n’a pas été tiré de grands papiers.

Précieux exemplaire portant cet envoi autographe signé de l’auteur, à l’encre bleue sur la page de faux-titre.


Read Condition Report Read Condition Report

Provenance

Paul Meurice (envoi).

Literature

Carteret, I, 128.
Cet exemplaire est cité dans Lettres à Charles Baudelaire, publiées par Claude Pichois, Neuchâtel, La Baconnière, 1973, p. 260 ; il est cité également dans le Dictionnaire Baudelaire, de Pichois et Avice (Tusson, Du Lérot éditeur, 2002, p. 308).

Catalogue Note

Le romancier et dramaturge Paul Meurice (1820-1905) fut avec Auguste Vacquerie le fidèle disciple de Victor Hugo. C’est surtout avec l’épouse de Meurice, la pianiste Éléonore-Palmyre, que Baudelaire entretint une correspondance, qualifiée de « vertueuse coquetterie », pleine d’affection. Lorsque Baudelaire fut alité après son attaque d’aphasie et d’hémiplégie, Éléonore vint lui jouer Tannhäuser dans sa chambre d’hôpital.
Les envois de Baudelaire sur Eurêka sont parmi les plus rares de l’auteur. On connaît un exemplaire dédicacé au fils de Théophile Gautier (ancienne collection Sickles), un à Charles Asselineau (ancienne collection J. Guérin) et un à Maxime Du Camp.

100 Books, Manuscripts, Documents and Objects from the Pierre Leroy Collection

|
Paris