30
30
f - TRÈS BELLE STATUE EN IVOIRE , LÉGA, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO
Estimate
30,00040,000
LOT SOLD. 30,000 EUR
JUMP TO LOT
30
f - TRÈS BELLE STATUE EN IVOIRE , LÉGA, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO
Estimate
30,00040,000
LOT SOLD. 30,000 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

African and Oceanic Art : Studer-Koch collection and various owners

|
Paris

f - TRÈS BELLE STATUE EN IVOIRE , LÉGA, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

iginga, représentant un personnage debout, campé sur des jambes puissantes, la pose équilibrée par des membres légèrement écartés, la tête volumineuse sculptée dans le stricte prolongement du torse. Les bras et les jambes sont stylisés selon une triangulation très marquée des masses musculaires. Très grande qualité de l'ornementation, composée des motifs points-cercles classiques, agencés en une parfaite régularité selon des motifs renforçant, de face comme de dos, la rigueur géométrique de la sculpture. Les seins et les yeux sont signifiés par des cercles concentriques. Très belle patine nuancée, brun clair, brun rouge.


Quantity: 1
Read Condition Report Read Condition Report

Catalogue Note


PROVENANCE

Collection Jenö et Rosa Studer-Koch, Zurich; collectée en 1937


LITERATURE AND REFERENCES

Szalay, 2001: 157, n° 136


CATALOGUE NOTE

Cette statue constitue certainement, au sein du corpus des ivoires Léga, l'un des plus beaux specimens du type. Elle se distingue à la fois par la rareté du type, la très grande vigueur de la sculpture, l'intensité de l'expression et la beauté de son ornementation.

Les statues en ivoire iginga sont la propriété exclusive et individuelle des initiés de l'association bwami les plus haut gradés, les lutumbo lwa kindi. En l'absence d'informations recueillies lors de la collecte auprès de son propriétaire, il est malheureusement impossible d'identifier sa signification spécifique et son nom. De manière plus générale, tout initié lutumbo lwa kindi possède au moins une statue de ce type, acquise lors de son accession à ce très haut grade. Selon Biebuyck (in Tervuren, 1995 : 381), ces statues étaient le plus souvent héritées d'un parent décédé après avoir été exposées sur sa tombe. Chacune est associée à un aphorisme spécifique. Elles "rappellent les vertus des initiés des générations passées, elles maintiennent des règles et des normes morales, sociales, juridiques et philosophiques défendues par leurs prédécesseurs; elles sont les liens entre les générations passées et présentes [et constituent enfin] des sacra, des objets sacrés, emplis de force vitale" (idem).

La patine brun rouge est obtenue lors du rite kibongia masengo, durant lequel les statues sont ointes d'huile et de pigments, et parfumées. La très belle patine d'usage de l'exemplaire de la collection Studer permet de supposer son usage pendant plusieurs générations.

African and Oceanic Art : Studer-Koch collection and various owners

|
Paris