215
215

COLLECTION PRIVÉE FRANÇAISE

Joël et Jan Martel
MIROIR POLYÉDRIQUE, VERS 1927-1928
A POLYHEDRAL MIRROR SCULPTURE, CIRCA 1927-1928 THIS POLYHEDRAL MIRROR WAS CONCEIVED FOR ROBERT MALLET-STEVENS VILLA-WORKSHOP
前往
215

COLLECTION PRIVÉE FRANÇAISE

Joël et Jan Martel
MIROIR POLYÉDRIQUE, VERS 1927-1928
A POLYHEDRAL MIRROR SCULPTURE, CIRCA 1927-1928 THIS POLYHEDRAL MIRROR WAS CONCEIVED FOR ROBERT MALLET-STEVENS VILLA-WORKSHOP
前往

拍品詳情

設計藝術

|
巴黎

Joël et Jan Martel
MIROIR POLYÉDRIQUE, VERS 1927-1928
A POLYHEDRAL MIRROR SCULPTURE, CIRCA 1927-1928 THIS POLYHEDRAL MIRROR WAS CONCEIVED FOR ROBERT MALLET-STEVENS VILLA-WORKSHOP
sculpture en miroir
205,5 x 62 x 11 cm (80 7/8 x 24 3/8 x 4 3/8 in.)
參閱狀況報告 參閱狀況報告

來源

Collection Robert Mallet-Stevens, Paris
Acquis auprès de Madame Mallet-Stevens par le propriétaire actuel

出版

"Dans l'hôtel de M. Rob Mallet-Stevens", Art et Industrie, Mars 1928, reproduit pp. 18-19 
Joël et Jan Martel, sculpteurs 1896-1966
, catalogue d'exposition, Saint-Jean-de-Monts, Été 1976, reproduit p. 14
Philippe Jullian, The Collectors : Félix Marcilhac in Paris, Architectural Digest, juillet-août 1977, reproduit p. 60
Jean-Pierre Lyonnet, Robert Mallet Stevens architecte, Paris, 2005, reproduit pp. 71, 78 et 79
Robert Mallet-Stevens, L'oeuvre complète, catalogue d'exposition, Cente Pompidou, Paris, 27 avril - 29 août 2005, reproduit p. 134
Joël et Jan Martel, sculpteurs 1896-1966, catalogue d'exposition, villes de Boulogne-Billancourt, Mont-de-Marsan et Roubaix, 1996, pp. 87 pour un modèle comparable
Richard Klein, Robert Mallet-Stevens, Paris, 2014, reproduit p. 104

相關資料

La relation de Robert Mallet Stevens avec les frères Joël et Jan Martel est difficile à résumer en un mot : Tout à la fois collaborateurs, commanditaires, voisins et amis, ils  appartiennent au même courant novateur qui apparaît dans les années 1920. Les sculpteurs et l’architecte se rencontrent dans le cadre du Salon d’Automne et commencent à travailler ensemble, Mallet-Stevens incluant notamment des éléments décoratifs des frères Martel dans ses réalisations architecturales. Le projet de construction des hôtels de la rue Mallet-Stevens est lancé en 1925 et les frères Martel y achètent une parcelle dès 1926. Devenus voisins, les relations tant professionnelles que personnelles des trois hommes s’approfondissent. C’est à cette époque que les sculpteurs réalisent notre miroir polyédrique que Mallet-Stevens installera dans le salon de son hôtel particulier. La création de l’Union des Artistes Modernes en 1929 est une nouvelle étape dans le lien les unissant. Ils collaborent jusqu’à la fin de la période d’activité de Mallet-Stevens sur de nombreux projets comme la villa Cavrois en 1934 ou l’Exposition de 1937.

The relationship between Mallet –Stevens and brothers Joël and Jan Martel can hardly be summarised in a single word. Co-workers, neighbours and friends, they belong to the same innovative movement of the 1920s. The sculptors and the architect met within the Salon d’Automne and began working together, with the Martel brothers creating decorative element In particular for Mallet-Stevens’ architectural designs. The construction project of several hotels on the rue Mallet-Stevens, including one for the architect himself, began in 1925, during which time the Martel brothers purchased land on the the street the following year in 1926. Being neighbours reinforced the professional as much as the personal relationship between the three men. It was during this time that the sculptors executed the polyhedral mirror Mallet-Stevens displayed in his living room. The founding of the Union des Artistes Modernes in 1929 was a new step in the bond that linked the three men, and they continued their collaboration on many projects including the Villa Cavrois in 1934 and the  Universal Exhibition of 1937 until Mallet-Stevens’ retirement in 1937.

設計藝術

|
巴黎