24
24
André Kertész (1894 - 1985)
SANS TITRE, PARIS, PROBABLEMENT 1928/29
VINTAGE SILVER PRINT, PASTED TO ORIGINAL CARD. SIGNED IN PENCIL ON THE CARD AT LOWER RIGHT. MOUNTED AND FRAMED.
Лот продан 90,750 EUR (Цена продажи с учетом процента покупателя)
ПЕРЕЙТИ К ЛОТУ
24
André Kertész (1894 - 1985)
SANS TITRE, PARIS, PROBABLEMENT 1928/29
VINTAGE SILVER PRINT, PASTED TO ORIGINAL CARD. SIGNED IN PENCIL ON THE CARD AT LOWER RIGHT. MOUNTED AND FRAMED.
Лот продан 90,750 EUR (Цена продажи с учетом процента покупателя)
ПЕРЕЙТИ К ЛОТУ

Details & Cataloguing

André Kertész (1894 - 1985)
SANS TITRE, PARIS, PROBABLEMENT 1928/29
VINTAGE SILVER PRINT, PASTED TO ORIGINAL CARD. SIGNED IN PENCIL ON THE CARD AT LOWER RIGHT. MOUNTED AND FRAMED.
Tirage argentique d'époque, monté sur carton d'époque. Signé au crayon sur le carton en bas à droite. Monté sous passe-partout et encadré.
Tirage 29,2 x 38,8 cm, carton 37,5 x 48,4 cm (print 11 ½ x 15 ¼ in., card 14 ¾ x 19 in.)
Прочитать о состоянии предмета Прочитать о состоянии предмета

Происхождение

Galerie Susan Harder, New York
Galerie Roth Horowitz, New York
Collection particulière, New York
Galerie Robert Mann, New York
Galerie zur Stockeregg, Zurich
au propriétaire actuel

Описание в каталоге

Réalisé dans un format exceptionnellement grand et particulièrement rare, ce tirage réunit toutes les caractéristiques stylistiques de la période parisienne d’André Kertész.
Arrivé fin 1925 dans la capitale française, Kertész expérimente la perspective et rajoute à son répertoire des points de vue plus audacieux, avec une prédilection pour des vues en plongée. La photographie présentée ici illustre sa fascination pour les représentations éphémères, soit l’exploration de l’ombre et les mutations, altérations, transformations ou dédoublements qui en découlent. Il explore les axes de la perspective ainsi que les croisements et les parallèles de lignes obliques, dont témoignent aussi les œuvres Chaises Fontaine Médicis, 1926 ou Ombre de la Tour Eiffel, 1929. Enfin, il associe les hommes à des figures anonymes, aperçues au loin, qui donnent pourtant signe de vie au milieu de ce filet d’ombre.
Le montage de ce tirage est typique des années parisiennes et, en raison de son format remarquable, suppose avoir été réalisé dans le cadre d’une exposition. Une seconde photographie du même sujet, réalisée dans un autre format et titrée ou annotée Traveaux [sic !] des Cables, a été conservée dans les archives de la succession d’André Kertész.
Nous remercions vivement Monsieur Robert Gurbo pour ses précieux renseignements.

Photographies

|
Париж