36
36
Bernard Buffet
AUTOPORTRAIT SUR FOND NOIR, 1956
Estimation
100 000150 000
Lot. Vendu 669,000 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
36
Bernard Buffet
AUTOPORTRAIT SUR FOND NOIR, 1956
Estimation
100 000150 000
Lot. Vendu 669,000 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Pierre Bergé: From One Home to Another

|
Paris

Bernard Buffet
1928 - 1999
AUTOPORTRAIT SUR FOND NOIR, 1956
signé Bernard Buffet et daté 56 en haut à droite ; daté Le 25 Mai 1956, dédicacé A Pierre Bergé et signé Bernard Buffet au dos ; huile sur toile
130,9 x 97 cm; 51 1/2 x 38 1/4 in.
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Provenance

Pierre Bergé, Paris (don de l'artiste)

Exposition

Paris, Galerie Charpentier, Cent tableaux de 1944 à 1958 par Bernard Buffet, 1958, no. 98, reproduit dans le catalogue
Manosque, Giono-Buffet, une recherche de la Pureté, 1995
Paris, Fondation Pierre Bergé-Yves Saint-Laurent
Paris, Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, Rétrospective Bernard Buffet, 2016-17, reproduit dans le catalogue en couverture et p. 117
Saint-Rémy de Provence, Musée Estrine, Bernard Buffet, la collection Pierre Bergé, 2018

Bibliographie

Jean Giono, Bernard Buffet, Paris, 1956, reproduit p. 18
Jérôme Coignard, Bernard Buffet, Les années 1950, Entretien avec Pierre Bergé, Paris, 2016, no. 1, reproduit p. 6

Description

L'authenticité de cette œuvre a été confirmée par la Galerie Maurice Garnier.



Le premier tableau que Bernard Buffet expose en public est un autoportrait, en 1946, à l’exposition du Salon des Moins de Trente Ans à la Galerie des Beaux-Arts à Paris. Bernard Buffet a 18 ans, il a pris des cours à l’école des Beaux-Arts mais n’y retournera pas. Le thème de l’autoportrait réapparaîtra tout au long de sa carrière. Dès 1948, ayant reçu le soutien inconditionnel d’Emmanuel David et de Maurice Garnier, le jeune peintre se consacre à une carrière qui s’annonce brillante et fulgurante. Autoportrait sur fond noir, peint dix ans après sa première exposition, reprend le thème classique de la représentation du peintre à son chevalet. Bernard Buffet s’inspire des grandes figures de l’histoire de la peinture, sa culture artistique est vaste et les références aux maîtres anciens nombreuses.

Le peintre se représente ici, à 28 ans, en chemise, au travail, les manches retroussées. La position de sa main gauche, posée près du cœur fait certainement référence au fameux autoportrait de Dürer, peintre pour lequel il avait une grande admiration. Dans tous ses autoportraits, Bernard Buffet se présente tel qu’il se voit avec méthode et souvent, comme dans celui-ci, le regard tourné vers son monde intérieur ou parfois avec un rictus énigmatique comme dans l’Autoportrait au fond blanc peint l'année précédente. Il est intéressant de noter que Bernard Buffet peignait directement sur des toiles clouées sur le mur : les chevalets et les toiles qui apparaissent dans ses autoportraits ne reflètent donc pas son processus de travail mais agissent plutôt comme des symboles de sa condition d’artiste.

L'une des facettes les plus émouvantes de cette œuvre, au-delà des aspects stylistiques et formels, est sa dédicace à Pierre Bergé. Cet autoportrait très introspectif, qui permet à Bernard Buffet de se situer dans la grande tradition de l’histoire de l’art est donc aussi un témoignage touchant d’une relation créative et passionnée qui marqua durablement la vie des deux hommes : "Nous vivions en effet, Bernard et moi, une complicité de tous les instants" dira plus tard Pierre Bergé lors d’un entretien (Jérôme Coignard, Bernard Buffet : Les années 1950, entretien avec Pierre Bergé, Paris, 2016, p. 27).

En 1958, l’Autoportrait sur fond noir sera inclus parmi la centaine d’œuvres exposées à la fameuse rétrospective de la Galerie Charpentier dont le succès, plus de 100 000 visiteurs, provoque une émeute établissant définitivement la réputation du jeune peintre.



"Ce sont tout simplement les tableaux de notre vie ensemble, les tableaux qu'il m'a donnés. [...] Ils ne m'ont jamais quitté depuis l'époque de notre vie commune."

Pierre Bergé

Pierre Bergé: From One Home to Another

|
Paris