207
207
Barthélémy Blaise, 1738 - 1819 Jeune Berger ou Adonis
AN IMPORTANT FRENCH MARBLE FIGURE OF ADONIS OR A YOUNG SHEPHERD, BY BARTHÉLÉMY BLAISE, SIGNED AND DATED 1785
ACCÉDER AU LOT
207
Barthélémy Blaise, 1738 - 1819 Jeune Berger ou Adonis
AN IMPORTANT FRENCH MARBLE FIGURE OF ADONIS OR A YOUNG SHEPHERD, BY BARTHÉLÉMY BLAISE, SIGNED AND DATED 1785
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Tableaux, Sculptures et Dessins Anciens et du XIXe siècle

|
Paris

Barthélémy Blaise, 1738 - 1819 Jeune Berger ou Adonis
AN IMPORTANT FRENCH MARBLE FIGURE OF ADONIS OR A YOUNG SHEPHERD, BY BARTHÉLÉMY BLAISE, SIGNED AND DATED 1785
signé et daté B.BLAISE FECIT 1785
en marbre blanc
Haut. 81 cm; height 32 in.
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Provenance

Ancienne collection du Comte de Rosebery, Mentmore House, Buckinghamshire;
vente Sotheby’s Londres, 18 mai 1977, lot 244;
vente Sotheby's Londres, 8 juillet 1998, lot 104;
Collection privée, Suisse.

Exposition

Salon de 1787, n° 280;
Salon au Musée Royal des Arts, Paris, 1er nov. 1814, n° 1008.

Bibliographie

S. Lami, Dictionnaire des Sculpteurs de l'Ecole Française au XVIIIe siècle, Paris 1910, (réed. 1970), p. 69; P. Quarré, Musée des Beaux Arts de Dijon. Catalogue des Sculptures, Palais des Etats de Bourgogne, 1960, p. 42, n° 220; Ph. de Chennevières, 'Les décorations du Panthéon', Gazette des Beaux Arts, Paris 1880, p. 500-511.

Description

Originaire de Lyon, Barthélémy Blaise (1738-1919) formera dans son atelier le jeune Joseph Chinard (1756-1816) qui sera son élève de 1770 jusqu'en 1772. Blaise se rendra à Paris où il fut admis à l'Académie Royale de Peinture et Sculpture en 1785, et exposa pour la première fois au Salon, lorsqu'il presenta son Jeune Berger en 1787. A la la demande de Louis XVI, il réalisera le mausolée du ministre d'Etat Charles Gravier, comte de Vergennes, à l'église Notre-Dame de Versaillles (1788) et s'occupera du décor du Panthéon. A partir de 1800, Blaise recoit la commande de Bonaparte pour plusieurs bustes, dont le portrait de Fréderic le Grand pour la galerie des consuls aux Tuileries, les bustes de Jules Romain (1803/04) et Nicolas Poussin (1805) pour le musée Napoléon (Louvre, inv.no MR2128 et MR2129).

L'histoire d'Adonis puise sa source dans les Métamorphoses d'Ovide. Issu d'une union incestueuse de Myrrha avec son père Cinyras, Adonis naîtra d'un arbre à myrrhe. Beau comme un Dieu, il est recueilli par les nymphes, et séduit Vénus qui le suit à la chasse. Lorsqu'il est tué par un sanglier, Vénus le pleure et lui fonde un culte en faisant naître de son sang une fleure nouvelle, l'anémone. Une autre version de l'histoire veut que sur l'ordre de Jupiter, Adonis sera confié une partie de l'année à Perséphone, le reste du temps à Vénus.

Blaise excelle dans les compositions mythologiques, notamment ses groupes d'Hébé et Ganymède, et Mars et Vénus en terre cuite, ainsi que notre marbre de Jeune Berger, dont un plâtre, signé et daté de 1787, est conservé au musée des Beaux-Arts de Dijon (voir ci-dessous). Adonis est assis sur un rocher, une peau de bête sur ses genoux, la massue posée derrière lui, à ses pieds son chien lui tenant compagnie. On remarque l'attention appportée aux détails, le traitement savant alternant des surfaces lisses et rugeuses, comme la peau du corps musclé, qui se distingue de la fourrure du chien et celle posée sur ses genoux, finement modelée au trépan témoignant de la virtuosité du sculpteur. La position des jambes en contraposte inflige un mouvement giratoire au corps, dirigeant les yeux du spectateur tout autour du marbre en ronde bosse. Guidé par le regard du chien, on découvre une quantité de points de vue variées du marbre offrant un spectacle merveilleux de grâce et de beauté. 

Tableaux, Sculptures et Dessins Anciens et du XIXe siècle

|
Paris