108
108
Annibale Carracci
ETUDE D'UNE TÊTE, POSSIBLEMENT D'APRÈS L'ANTIQUE
Estimation
10 00015 000
Lot. Vendu 15,000 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
108
Annibale Carracci
ETUDE D'UNE TÊTE, POSSIBLEMENT D'APRÈS L'ANTIQUE
Estimation
10 00015 000
Lot. Vendu 15,000 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Traits et Portraits : Une Collection Particulière

|
Paris

Annibale Carracci
BOLOGNA 1560 - 1609 ROME
ETUDE D'UNE TÊTE, POSSIBLEMENT D'APRÈS L'ANTIQUE
Pierre noire, rehauts de craie blanche sur papier gris ; étude indistincte d'une tête à la pierre noire au verso ;
porte un numéro à la plume et encre brune en bas à droite : 8
201 x 275 mm; 8 by 10 7/8 in
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Provenance

Vente anonyme, New York, Sotheby's, 23 janvier 2008, lot 147
Acquis lors de cette vente par le propriétaire actuel

Description

Cette étude de tête dessinée avec force et assurance a un aspect sculptural qui laisse penser qu’il pourrait s’agir d’une copie d’après l’Antique. Annibal Carrache s’inspira grandement de la sculpture antique et était capable de combiner avec succès l’art du passé avec son propre style novateur et énergique.

Notre feuille montre bien cette fusion : on y voit de larges formes plates employées pour structurer le visage, simulant ainsi les modulations du marbre sculpté, aux côtés de caractéristiques plus réalistes, comme les boucles de cheveux libres qui ajoutent de la vie et du mouvement au dessin.

L’impact de la sculpture classique sur l’œuvre d’Annibal peut être observé dans toute sa grandeur dans le décor du plafond de la galerie Farnèse. Pour une étude érudite et approfondie des dessins d’Annibal d’après la sculpture antique, voir Aidan Weston-Lewis, « Annibale and the Antique », Master Drawings, vol. 30, no. 3, 1992, pp. 287-313.

Traits et Portraits : Une Collection Particulière

|
Paris