50
50
Vésale, André
EPISTOLA, DOCENS VENAM AXILLAREM DEXTRI CUBITI IN DOLORE LATERALI SECANDAM: & MELANCHOLICUM SUCCUM EX VENAE PORTAE RAMIS AD SEDEM PERTINENTIBUS, PURGARI. BÂLE, ROBERT WINTER, 1539.
Estimation
15 00020 000
Lot. Vendu 65,000 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
50
Vésale, André
EPISTOLA, DOCENS VENAM AXILLAREM DEXTRI CUBITI IN DOLORE LATERALI SECANDAM: & MELANCHOLICUM SUCCUM EX VENAE PORTAE RAMIS AD SEDEM PERTINENTIBUS, PURGARI. BÂLE, ROBERT WINTER, 1539.
Estimation
15 00020 000
Lot. Vendu 65,000 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

Vésale, André
EPISTOLA, DOCENS VENAM AXILLAREM DEXTRI CUBITI IN DOLORE LATERALI SECANDAM: & MELANCHOLICUM SUCCUM EX VENAE PORTAE RAMIS AD SEDEM PERTINENTIBUS, PURGARI. BÂLE, ROBERT WINTER, 1539.
In-4 (178 x 128 mm). Basane aubergine, filet double, fleurons dans les angles, composition de 4 fleurons au centre, dos orné de fleurons aldins dans les entrenerfs, tranches dorées (Reliure du XIXe dans le goût de l'époque).
Très minimes taches et brunissures en encadrement des premiers ff. Quelques piqûres aux trois derniers feuillets. 

Rarissime première édition de la célèbre lettre de Vésale sur le système veineux et les saignées.  Elle est illustrée d'une gravure sur bois à pleine page décrivant le système veineux thoracique (p. 41).

La Lettre d’André Vésale de Bruxelles… enseignant que dans la douleur de côté il faut couper la veine axillaire [basilique] de l’avant-bras droit, et que l’humeur mélancolique se purge à partir des branches de la veine porte s’étendant au siège fut adressée à Nicolas Florenas en réponse à ses questions sur la veine azygos telle que décrite dans les six Tabulae anatomicae. Elle s'inscrit peut-être plus encore dans la suite de sa dispute avec Matteo Corti sur la saignée thérapeutique (voir lot 21).

Elle marque pour Vésale le premier pas de son émancipation envers les toutes-puissantes thèses anciennes. Sa description du système veineux repose sur des dissections répétées qui lui permettent de s'opposer à l'infaillibilité du Maitre, Galien. 

Vésale y confirme le premier l'existence de la veine azygos. Fruit de ses discussions avec ses contemporains, cette lettre est le point culminant de l'interminable mais essentielle controverse de l'époque sur la saignée (la thérapie la plus courante depuis l'Antiquité) qui touche tous les grands médecins, qu'ils soient humanistes ou traditionalistes. Fixée sur la justesse du point d'incision et introduisant les toutes dernières recherches des grands anatomistes modernes (la présence ou non de valves dans les grandes veines), elle bouleverse les dogmes sur le système veineux.
Elle remet en question l'assertion d'Hippocrate selon lequel la saignée ne doit être opérée que dans les cas de douleurs au dessus du diaphragme (dolor lateralis). Elle s'interroge sur la signification du dolor lateralis que l'on avait réduite à traduire la pleurésie seule. Elle examine la validité de la médecine astronomique et météorologique énoncée par Hippocrate, soutenue par Galien, puis par les Arabes, et leur influence dans les prescriptions de phlébotomie et le calendrier des saignées, et de la science des veines en général. Vésale remet en cause la distinction entre saignées prophylactiques et thérapeutiques. Il analyse les nuances obscures entre "révulsion" et "dérivation" telles que décrites dans les sources grecques.

La controverse sur la saignée permit des avancées scientifiques spectaculaires. Y prirent part Charles Estienne, Giambattista Canano, Amato Lusitano, Matteo Corti, Jacques Dubois (Sylvius), Fallope..., et si elle créa des discordes irréparables entre hommes de sciences, elle entraîna aussi des recherches chevronnées : présence ou non des valves dans le système veineux, description des capillaires dans le sens moderne, furent des étapes indispensables vers la découverte de Harvey 100 ans plus tard (voir p. 27, 60, 63...).

Très bel exemplaire, complet de la marque typographique de Robert Winter.

Ex-libris manuscrit de l'époque : Burchenis (?) -- De la bibliothèque Jean Blondelet.

Références : Saunders et O'Malley. The bloodletting letter of 1539. New York, 1947. -- Cushing IV-1. -- NLM/Durling 4586. -- Wellcome 6569. -- Norman 2136.


Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Livres et Manuscrits

|
Paris