18
18
Bernard Boutet de Monvel
LE COLONEL DIMITRI D'OSNOBICHINE
BERNARD BOUTET DE MONVEL ; COLONEL DIMITRI D'OSNOBICHINE ; OIL ON CANVAS ; SIGNED LOWER LEFT ; BEARS A LABEL ON THE BACK GÉNÉRAL D'OSNOBICHINE / BOUTET DE MONVEL
Estimation
10 00015 000
ACCÉDER AU LOT
18
Bernard Boutet de Monvel
LE COLONEL DIMITRI D'OSNOBICHINE
BERNARD BOUTET DE MONVEL ; COLONEL DIMITRI D'OSNOBICHINE ; OIL ON CANVAS ; SIGNED LOWER LEFT ; BEARS A LABEL ON THE BACK GÉNÉRAL D'OSNOBICHINE / BOUTET DE MONVEL
Estimation
10 00015 000
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Collection Boutet de Monvel

|
Paris

Bernard Boutet de Monvel
PARIS 1881 - 1949 AÇORES
LE COLONEL DIMITRI D'OSNOBICHINE
BERNARD BOUTET DE MONVEL ; COLONEL DIMITRI D'OSNOBICHINE ; OIL ON CANVAS ; SIGNED LOWER LEFT ; BEARS A LABEL ON THE BACK GÉNÉRAL D'OSNOBICHINE / BOUTET DE MONVEL
Signé en bas à gauche Bernard / B. de Monvel ; porte au dos une étiquette Général d'Osnobichine / Boutet de Monvel
Huile sur toile
84 x 62 cm ; 33 1/8 by 24 3/8 in
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Bibliographie

Anthony Ludovici, The New Age, 14 mai 1914 ;
Stéphane-Jacques Addade, Bernard Boutet de Monvel, Paris, 2001, reproduit p. 123

Description

Dimitri d'Osnobichine (1869 - 1956), aide de camp de S.A.I. le duc de Leuchtenberg et attaché militaire à l’ambassade de Russie à Paris, posa en 1913 pour Bernard Boutet de Monvel dans son uniforme de colonel des lanciers de la garde impériale. Depuis quelques années, les deux hommes étaient liés d’une profonde amitié pour être tous deux membres du cercle des Mortigny fondé par le colonel en 1908, après qu’il eut donné à son nouveau domicile de la rue de Varenne, Paris, une parodie : Secret des Mortigny ou De l'honneur à la honte et vice-versa.

Le grand portrait en pied qu’exposa Bernard Boutet de Monvel à la Société Nationale des Beaux-Arts de 1914 (n°152) provoqua l’admiration de tous, dont celle de la critique américaine qui le décrivit comme "l'un des plus beaux éléments présents au Grand Palais" (Anthony Ludovici, op.cit.).

L’oeuvre que nous présentons ici est la réplique de petit format que conserva Bernard Boutet de Monvel pour lui-même.

Dimitri d'Osnobichine poses for Bernard Boutet de Monvel in 1913, in his lieutenant colonel uniform of the Imperial Guard, with his numerous medals on his chest. The original portrait was exhibited at the Société nationale des Beaux-Arts in 1914, where it was applauded by the public, and especially by American critics who found it to be "one of the best things in the Grand Palais" (Anthony Ludovici, op. cit.). The composition we are here presenting is a smaller replica that Boutet de Monvel kept for himself.

Collection Boutet de Monvel

|
Paris