52
52
Clamorgan, Jean de
LA CHASSE DU LOUP, NECESSAIRE À LA MAISON RUSTIQUE… PARIS, JACQUES DU-PUYS, 1566.
Estimation
30 00040 000
Lot. Vendu 37,500 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
52
Clamorgan, Jean de
LA CHASSE DU LOUP, NECESSAIRE À LA MAISON RUSTIQUE… PARIS, JACQUES DU-PUYS, 1566.
Estimation
30 00040 000
Lot. Vendu 37,500 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Bibliothèque cynégétique du Verne : Vénerie, fauconnerie, chasses

|
Paris

Clamorgan, Jean de
LA CHASSE DU LOUP, NECESSAIRE À LA MAISON RUSTIQUE… PARIS, JACQUES DU-PUYS, 1566.
In-4 (210 x 145 mm) de 22 ff. Maroquin rouge janséniste, dos à nerfs, dentelle intérieure, deux filets sur les coupes, tranches dorées (Huser).
Exemplaire lavé ; habiles réfections aux coins des ff. D2 et D3, au f. C3 et dans les marges des deux derniers ff.

Édition originale, de la plus grande rareté.

C’est la seule édition de ce célèbre « complément » de la Maison rustique qui ne puisse pas être rattachée à une édition particulière du grand traité de Charles Estienne.

Aucun bibliographe ne signale de Maison rustique à la date de 1566, et à partir de 1567 toutes les éditions contiennent La Chasse du loup. Il est donc possible d’affirmer avec Thiébaud que cette plaquette à l’adresse de Jacques Du Puys est non seulement la première édition de La Chasse du loup de Jean de Clamorgan, mais encore la seule que l’on ait publiée séparément (mis à part les rééditions de 1866 et 1881).

Le volume s’ouvre sur 4 pages de dédicace à Charles IX imprimées en caractères italiques suivies du traité proprement dit, illustré de 14 grandes et belles figures finement gravées sur bois : scènes de chasse, dressage des chiens, traces, pièges, etc.

Excellent exemplaire, sobrement relié par Huser.

Thiébaud, qui insiste sur la rareté de l’ouvrage, ne citait que 3 exemplaires : celui du baron Pichon relié par Chambolle-Duru (qui a figuré depuis à la vente Jeanson) ; l’exemplaire décrit au catalogue Rothschild (I, 305) ; un exemplaire qui a figuré en 1879 dans un catalogue Bouchard-Huzard, et qui se confond peut-être avec celui que nous décrivons. « Le Baron Pichon, écrit Thiébaud, a attendu trente et un ans avant de trouver l’ex. qu’il acheta à la vente Grandjean d’Alteville en 1862 ».

Jean de Clamorgan, né en 1480 dans le diocèse de Coutances, est l’un des plus illustres amiraux de la Marine royale, qu’il servit jusqu’en 1543, date de la défaite de Muros. Ayant pris sa retraite, il prit le temps de composer son célèbre traité, qu’il dédia tout naturellement à Charles IX.

Provenance : Pierre Mouchon (ex-libris armorié).

Références : Bouchard-Huzard, p. 102. – Thiébaud, 339-340. – Souhart, 104-105. – Schwerdt, I, p. 113 (pour l’édition de 1583).


Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Bibliothèque cynégétique du Verne : Vénerie, fauconnerie, chasses

|
Paris