293
293
Lustre en bronze patiné et bronze doré, travail russe du début du XIXe siècle, attribué à Andrei Schreiber
A RUSSIAN PATINATED AND GILTBRONZE CHANDELIER, EARLY 19TH CENTURY, ATTRIBUTED TO ANDREI SCHREIBER
Estimation
40 00060 000
Lot. Vendu 109,500 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
293
Lustre en bronze patiné et bronze doré, travail russe du début du XIXe siècle, attribué à Andrei Schreiber
A RUSSIAN PATINATED AND GILTBRONZE CHANDELIER, EARLY 19TH CENTURY, ATTRIBUTED TO ANDREI SCHREIBER
Estimation
40 00060 000
Lot. Vendu 109,500 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Mobilier, Sculptures et Orfèvrerie Européenne

|
Paris

Lustre en bronze patiné et bronze doré, travail russe du début du XIXe siècle, attribué à Andrei Schreiber
A RUSSIAN PATINATED AND GILTBRONZE CHANDELIER, EARLY 19TH CENTURY, ATTRIBUTED TO ANDREI SCHREIBER
à douze bras de lumière s'échappant d'une coupe ajourée à décor de masques dans une couronne de fleurs retenue par des femmes tenant des palmes sommées de Renommées, suspendue par quatre chaînes à motif de rosettes et losanges ; (percé pour l'électricité)
Haut. 105 cm, diam. 82 cm
Height 44 1/3 in; diam. 32 1/4 in
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Provenance

Vente Christie's New York, le 20 octobre 2006, lot 395 (84 000 $)

Bibliographie

I.A. Bartenev, V.N. Batazhkova Russkii Interior 18-19vekov, Leningrad, 1977, p.106 pour l'illustration d'un lustre similaire
I. Sychev, Russian Bronze, Moscou, Trefoil, 2003, p.92 pour l'illustration d'un lustre à la coupe en forme de panier par Andrei Schreiber (1808, réalisé pour la maison du marchand F.Ilin)

Igor Sychev, The Russian Chandeliers 1760-1830, Moscou, 2003, p. 163, fig. 774, pour un lustre similaire à Saint Petersbourg et  op. cit., p. 163, fig. 773, pour un lustre comparable photographié avant 1941 au Palais de Catherine II à Tsarskoïe Selo.

Description

Ce lustre magnifiquement exécuté peut être attribué à Andrei Schreiber, bronzier allemand, ayant séjourné à Saint Petersbourg au début du XIXe siècle. On retrouve son travail dans la Gazette de Saint Pétersbourg du 5 octobre 1809, notamment des lustres, des appliques, des chandeliers, des vases et autres articles d’ameublement en bronze (I. Sychev, op. cit., p.94-95). Schreiber fut rapidement promu "bronzier de la Cour de S.M.I".. Il fut l'un des principaux artisans ayant travaillé à la décoration de Pavlovsk en 1815-1816.

La forme de la corbeille d’où sortent les bras de lumières reflètent bien l’esprit créatif des bronziers durant cette période de restrictions qui les empêchait de s’inspirer des styles européens. Son style sûr inspiré des dessins des architectes russes l’ont rendu célèbre.

Un autre lustre similaire est illustré dans I.A. Bartenev , V.N. Batazhkova Russkii Interior 18-19vekov, Leningrad, 1977, p.106.

Un lustre de forme similaire attribué à Andrei Schreiber a été vendu chez Sotheby's Londres, le 3 juillet 2007, lot 123 (90 000 £).

Mobilier, Sculptures et Orfèvrerie Européenne

|
Paris