149
149
Important bureau plat en placage de satiné et marqueterie de bois de bout et monture de bronze doré d'époque Louis XV, estampillé deux fois BVRB, vers 1730
A GILT-BRONZE MOUNTED SATINÉ AND MARQUETRY BUREAU PLAT STAMPED TWICE BVRB, LOUIS XV, CIRCA 1730
Estimación
200.000300.000
Lote. Vendido 279,000 EUR (Precio de adjudicación con prima del comprador)
SALTAR AL LOTE
149
Important bureau plat en placage de satiné et marqueterie de bois de bout et monture de bronze doré d'époque Louis XV, estampillé deux fois BVRB, vers 1730
A GILT-BRONZE MOUNTED SATINÉ AND MARQUETRY BUREAU PLAT STAMPED TWICE BVRB, LOUIS XV, CIRCA 1730
Estimación
200.000300.000
Lote. Vendido 279,000 EUR (Precio de adjudicación con prima del comprador)
SALTAR AL LOTE

Details & Cataloguing

Important Mobilier, Sculptures et Objets d’Art

|
París

Important bureau plat en placage de satiné et marqueterie de bois de bout et monture de bronze doré d'époque Louis XV, estampillé deux fois BVRB, vers 1730
A GILT-BRONZE MOUNTED SATINÉ AND MARQUETRY BUREAU PLAT STAMPED TWICE BVRB, LOUIS XV, CIRCA 1730
à décor de marqueterie florale, le plateau de forme chantournée recouvert d'un maroquin grenat doré au petit fer et ceint d'une lingotière, la ceinture ouvrant à trois tiroirs, reposant sur des pieds cambrés ; riche ornementation de bronze doré : écoinçons, chutes d'angles à décor de volutes feuillagées, poignées, entrées de serrures et sabots 
Haut. 79,5 cm, larg. 150 cm, prof. 76 cm
Height 31 1/3 in; width 59 in; depht 30 in
Leer informe de condiciones Leer informe de condiciones

Procedencia

Ancienne collection de Monsieur X.., vente Ader Picard Tajan, Paris, le 23 mars 1974, lot 119

Documentación

Références bibliographiques:

Cleveland Museum of Art Handbook, 1991, p. 112.

J. Nicolay, L’Art et la Manière des Maîtres Ebénistes Français du XVIIIe Siècle, Paris, 1956, p. 84, fig. E

H. Honour, Cabinet Makers and Furniture Designers, 1969, p. 105

P. Kjellberg, Le Mobilier Français du XVIIIe Siècle, Paris, 1998 p. 127­-139

W. Rieder, `BVRB at the Metropolitan,' Apollo, January 1994, p. 33, fig.1

F de Salverte, Les Ebénistes du XVIIIe Siècle, Paris, 1962, p. 43­-44

Nota del catálogo

Bernard II Van Risen Burgh, dit B.V.R.B, ébéniste reçu maître avant 1737. 

Cet exceptionnel bureau comporte plusieurs caractéristiques propres à BVRB tels que le décor floral en marqueterie de bois de bout dans des encadrement de bois de violette et les montures de bronzes doré qui ne se retrouvent que sur des meubles conçus par ce maître ébéniste. Sa collaboration avec les plus grands marchands–merciers tels que Thomas-Joachim Hébert, Lazare Duvaux et Simon-Philippe Poirier lui permit de créer des montures de bronze doré de la plus belle qualité de ciselure. Leur fonte aurait été trop onéreuse pour les ébénistes indépendants. BVRB créait lui-même ses bronzes dont les nôtres que l'on retrouve sur d'autres bureaux de cet ébéniste.

Parmi les bureaux ornés d’une marqueterie et de montures de bronze comparables, citons :

-        Un bureau plus petit estampillé BVRB livré pour la bibliothèque du Dauphin, fils de Louis XV à Versailles (illustré dans P. Verlet, Le Mobilier Royal Français, Paris, 1990, vol. IV, p. 40-41)

-        Un estampillé BVRB et conservé au Metropolitan Museum de New York (Accession no. 1975­356­186) et illustré dans Y. Hackenbroch et J. Parker "The Leslie and Emma Schaefer Collection, a Selective Presentation', 1975, n. 7 et illustré aussi dans W. Rieder, op. cit., p. 33. Les montures de bronze flanquant le tiroir central de notre bureau se retrouvent à l’identique sur celui du Metropolitan.

-        Un autre estampillé B.V.R.B. provenant de l’ancienne collection de Mr et Mme Alfonso Landa, vente Sotheby's Parke Bernet, New York, le 7 mai 1977, lot 107

-        Un bureau plus petit estampillé BVRB provenant de l’ancienne collection Porges, vente Christie’s Londres le 7 décembre 1995, lot 108 (£350,000). Les entrées de serrures sont identiques aux nôtres mais les chutes s’en distinguent par des bouquets de fleurs.

-        Un bureau estampillé BVRB présentant les mêmes bronzes dorés dont les chutes et qui proviendrait des collections du roi Umberto d’Italie, vente Sotheby’s Monaco, le 3 mars 1990 (4 400 400 FF).  

-        ­un bureau estampillé BVRB, vente hôtel Drouot, le 7 mai 1942, lot 20 (repreduit J. Nicolay, op. cit., p. 84, fig. E). Ce bureau est surement le plus proche du nôtre.

-        Un bureau conservé au Cleveland Museum of Art (inv. 44123), illustré dans “the Handbook”, op. cit., p. 112. 

Important Mobilier, Sculptures et Objets d’Art

|
París