10
SALTAR AL LOTE
SALTAR AL LOTE

Details & Cataloguing

Art Contemporain

|
París

Jean-Michel Basquiat
1960 - 1988
UNTITLED (DODGE COUPE)
SIGNED AND DATED 1986 ON THE REVERSE; ACRYLIC AND OILSTICK ON CANVAS. EXECUTED IN 1986.
signé et daté 1986 au dos
acrylique et crayon gras sur toile
150 x 150 cm; 59 1/16 x 59 1/16 in.
Exécuté en 1986.
Leer informe de condiciones Leer informe de condiciones

Procedencia

Galerie Bruno Bischofberger, Zurich
Collection particulière, New York
Collection Louis-Christophe Laurent, Genève
Collection particulière (acquis en décembre 2011)
Collection particulière, New York

Expuesto

Vienne, Kunsthaus Wien, Jean-Michel Basquiat, février - mai 1999; catalogue, p.90, illustré
Künzelsau, Museum Würth, Jean-Michel Basquiat: Paintings and Works on Paper, septembre 2001 - janvier 2002
Seoul, Kukje Gallery, Basquiat, février - mars 2013

Documentación

Richard D. Marshall and Jean-Louis Prat, Jean-Michel Basquiat, 1ère ed., Vol. II, Paris, 1996, no.7, p.106, illustré en couleurs
Richard D. Marshall and Jean-Louis Prat, Jean-Michel Basquiat, 2ème ed., Vol. II, Paris, 1996, no.7, p.146, illustré en couleurs
Richard D. Marshall and Jean-Louis Prat, Jean-Michel Basquiat, 3ème ed., Vol. II, Paris, 2000, no.4, p.248, illustré en couleurs

Nota del catálogo

C’est en 1986, à l’apogée critique d’une carrière aussi brève que révolutionnaire, que Jean-Michel Basquiat réalise Untitled (Dodge Coupe). Une carrière qui l’a vu passer en quelques années de simple graffeur à star montante de la scène artistique internationale. Lorsqu’il conçoit et peint Untitled (Dodge Coupe), il est déjà bien parti pour devenir une icône de la culture populaire contemporaine.

Tout au long de sa carrière, Basquiat a retranscrit la spontanéité sauvage de la vie et du graffiti sur la toile, en mêlant agitation sociale et éléments autobiographiques au sein d’une imagerie aussi expressive que radicalement simplifiée. Untitled (Dodge Coupe) met en scène une figure iconographique ayant traversé son travail jusqu’à 1988 et sa mort prématurée à l’âge de 27 ans : l’automobile.

Basquiat était fasciné par les voitures. Celles-ci parcourent son œuvre comme des personnages solitaires, tantôt groupées au sein de matrices plus diagrammatiques souvent peintes en tant qu’ébauches graphiques ou rapides esquisses de la forme automobile. Comme plusieurs de ses œuvres les plus puissantes, qui juxtaposent une forme de naïveté picturale et des sujets agressifs venant charger la composition, Untitled (Dodge Coupe) présente de façon linéaire une composition squelettique de trois véhicules fabriqués aux Etats-Unis et dresse ainsi le portrait de l’un des principaux symboles du rêve américain au XXème siècle. Un amour de l’Amérique pour l’automobile qui est devenu partie intégrante de son identité culturelle.

En 1968, à peine âgé de huit ans, Basquiat est percuté par une voiture ; un accident traumatique qui lui vaut un bras cassé, des blessures internes et une hospitalisation. Il s’en remet sans séquelles, mais les évènements liés à cet incident troublant seront à l’origine de son inspiration artistique pour émerger ensuite comme une des composantes visuelles la plus importante de ses tableaux. Ce rendez-vous manqué avec la mort aura un impact psychologique profond sur l’artiste et son souvenir occupera une place de choix dans son expression artistique pour le restant de ses jours. La voiture, icône héroïque de la liberté et de l’indépendance en Amérique, devient un symbole de mort pour Basquiat. En utilisant cette expérience traumatisante, Basquiat créera son propre équivalent des célèbres peintures d’accidents de voiture de son héros et ami, Andy Warhol.

Untitled (Dodge Coupe) est une contemplation extrêmement éloquente de la relation entre la vie de Basquiat et les sujets de sa peinture, en se concentrant ici sur l’image de l’automobile, figure récurrente de son œuvre.

Executed in 1986, Untitled (Dodge Coupe) dates from a critical apex of Jean-Michel Basquiat’s brief but revolutionary career, which saw him thrusted from graffiti sloganeer to the rising star of the international art world within a few short years. By the time he conceived and painted Sans Titre (Dodge Coupe), he was fast on this way to becoming an icon of contemporary popular culture.

Throughout his career, Basquiat translated the crude immediacy of street art and life into canvas, synthesizing autobiography and social uproar with drastically simplified, expressive imagery.   Untitled (Dodge Coupe) contains one of the main iconographic symbols that pervaded his work until his untimely death at the young age of 27 in 1988, the automobile.

Basquiat was fascinated by cars. In many of his most powerful works there is a juxtaposition of painterly naïveté and aggressive subject matter charging the composition. For the duration of Basquiat’s career, cars appear as lone personae or as groupings in more diagrammatic matrixes rendered mostly as graphic sketches or quickly drawn outlines of the automobile form. Untitled (Dodge Coupe) linearly presents a skeletal composition of three American manufactured vehicles, and acts as a portrait of one of the major manifestations of the American Dream in the Twentieth Century.  America’s love affair with the automobile became profoundly endemic to its cultural identity.

In 1968, at the young age of 8, Basquiat was hit by a car, a traumatic incident that resulted in a broken arm, internal injuries and hospitalization. He fully recovered, but the events surrounding the artist’s childhood, car-related disaster became deeply connected with the nascent stages of his artistic inspiration as well as some of the most important visual components to later emerge in his paintings. The near-fatal brush with death had a profound psychological effect and its memory came to occupy a central position in his art for the rest of his life. The car, America’s heroic icon of independent freedom, had become for Basquiat a symbol of death.  Using his traumatic experience, Basquiat created his own equivalent of the celebrated car crash paintings of his hero and close friend, Andy Warhol.

Untitled (Dodge Coupe) is an immensely meaningful contemplation on the profound relationship between Basquiat’s life and the subject matter of his paintings, focusing here on the image of the automobile that appears as an element throughout the artist’s oeuvre.

Quote:

"Je crois que l’automobile est aujourd’hui l’équivalent assez exact des grandes cathédrales gothiques : je veux dire une grande création d’époque, conçue passionnément par des artistes inconnus, consommée dans son image, sinon dans son usage, par un peuple entier qui s’approprie en elle un objet parfaitement magique."

Roland Barthes

"I think that cars today are almost the exact equivalent of the great Gothic cathedrals; I mean the supreme creation of an era, conceived with passion by unknown artists, and consumed in image if not in usage by a whole population which appropriates them as a purely magical object."
Roland Barthes

Andy Warhol, Avanti Cars, 1962 (c) D.R.

Art Contemporain

|
París