245
245
Watteau, Antoine
FIGURES DE DIFFÉRENTS CARACTÈRES, DE PAYSAGES ET D'ETUDES DESSINÉES D'APRÈS NATURE, PAR ANTOINE WATTEAU. GRAVÉES À L'EAU-FORTE PAR LES PLUS HABILES PEINTRES ET GRAVEURS DU TEMPS, TIRÉES DES PLUS BEAUX CABINETS DE PARIS. PARIS, AUDRAN ET CHEREAU, [1726-1728]. 2 VOLUMES. -- L'OEUVRE D'ANTOINE WATTEAU, PEINTRE DU ROY EN SON ACADÉMIE ROÏALE DE PEINTURE ET SCULPTURE, GRAVÉ D'APRÈS SES TABLEAUX & DESSEINS ORIGINAUX TIREZ DU CABINET DU ROY ET DES PLUS CURIEUX DE L'EUROPE. PAR LES SOINS DE M. DE JULLIENNE. A PARIS, FIXÉ À CENT EXEMPLAIRES DES PRES ÉPREUVES. IMPRIMÉS SUR GRAND PAPIER, [1735]. 2 VOLUMES.
Estimación
200.000300.000
Lote. Vendido 265,500 EUR (Precio de adjudicación con prima del comprador)
SALTAR AL LOTE
245
Watteau, Antoine
FIGURES DE DIFFÉRENTS CARACTÈRES, DE PAYSAGES ET D'ETUDES DESSINÉES D'APRÈS NATURE, PAR ANTOINE WATTEAU. GRAVÉES À L'EAU-FORTE PAR LES PLUS HABILES PEINTRES ET GRAVEURS DU TEMPS, TIRÉES DES PLUS BEAUX CABINETS DE PARIS. PARIS, AUDRAN ET CHEREAU, [1726-1728]. 2 VOLUMES. -- L'OEUVRE D'ANTOINE WATTEAU, PEINTRE DU ROY EN SON ACADÉMIE ROÏALE DE PEINTURE ET SCULPTURE, GRAVÉ D'APRÈS SES TABLEAUX & DESSEINS ORIGINAUX TIREZ DU CABINET DU ROY ET DES PLUS CURIEUX DE L'EUROPE. PAR LES SOINS DE M. DE JULLIENNE. A PARIS, FIXÉ À CENT EXEMPLAIRES DES PRES ÉPREUVES. IMPRIMÉS SUR GRAND PAPIER, [1735]. 2 VOLUMES.
Estimación
200.000300.000
Lote. Vendido 265,500 EUR (Precio de adjudicación con prima del comprador)
SALTAR AL LOTE

Details & Cataloguing

Bibliothèque Carlo De Poortere

|
París

Watteau, Antoine
FIGURES DE DIFFÉRENTS CARACTÈRES, DE PAYSAGES ET D'ETUDES DESSINÉES D'APRÈS NATURE, PAR ANTOINE WATTEAU. GRAVÉES À L'EAU-FORTE PAR LES PLUS HABILES PEINTRES ET GRAVEURS DU TEMPS, TIRÉES DES PLUS BEAUX CABINETS DE PARIS. PARIS, AUDRAN ET CHEREAU, [1726-1728]. 2 VOLUMES. -- L'OEUVRE D'ANTOINE WATTEAU, PEINTRE DU ROY EN SON ACADÉMIE ROÏALE DE PEINTURE ET SCULPTURE, GRAVÉ D'APRÈS SES TABLEAUX & DESSEINS ORIGINAUX TIREZ DU CABINET DU ROY ET DES PLUS CURIEUX DE L'EUROPE. PAR LES SOINS DE M. DE JULLIENNE. A PARIS, FIXÉ À CENT EXEMPLAIRES DES PRES ÉPREUVES. IMPRIMÉS SUR GRAND PAPIER, [1735]. 2 VOLUMES.
Ensemble 4 volumes in-folio (490 x 320 mm) et grand in-folio (625 x 471 mm). Maroquin rouge, triple filet, dos ornés de filets et fleurons (décor uniforme dont seules les fleurs diffèrent), portant en tête et pied sur médaillons mosaïqués de maroquin vert le chiffre d'Alexandre Ier et les armes de Russie, tranches dorées (Padeloup. Etiquettes collées sous les préfaces des Figures, et sur les titres de L'Oeuvre).
Quelques feuillets jaunis et une planche légèrement brunie dans les marges (pl. 37 du t. II des Oeuvres). Quelques rares éraflures sur les plats des reliures.

Le "recueil Julienne", le plus beau et le plus rare des recueils de gravures du XVIIIsiècle, fut composé par les soins de l'ami et protecteur de Watteau, Jean de Julienne, lequel s'entoura peu de temps après la mort de Watteau d'une trentaine d'artistes reconnus dans le but de propager l'oeuvre de son ami. L'entreprise de publication s'étendit sur une douzaine d'années. Les quatre volumes (dont les Figures de différents caractères sont consacrés aux dessins et les L’Oeuvre gravé reproduisent peintures et ornements) furent imprimés chez lui, à la manufacture des Gobelins. Tous les thèmes chéris par Watteau sont ici rassemblés : fêtes galantes, comédie italienne, vie quotidienne et personnages exotiques.

Le travail de gravure débuta en 1717, soit quatre ans avant la mort d'Antoine Watteau. Les Figures de différents caractères furent mises en vente en 1726 et 1728 et L'Oeuvre en 1735. Julienne fit appel aux plus grands artistes du temps : quinze graveurs travaillèrent aux Figures de différents caractères, dont Jean Audran (131 pièces), Cochin père, Nicolas Silvestre, Laurent Cars et François Boucher alors âgé de dix-neuf ans, qui grava 105 pièces. Jean de Julienne lui-même, son ami le comte de Caylus et peut-être Montullé, cousin germain de Julienne, ont enfin gravé une quinzaine de pièces.
Pour L'Oeuvre, Jean de Julienne ajouta vingt et un graveurs à l'équipe, portant leur effectif à trente-six. Watteau lui-même en avait gravé 10 pièces, ensuite retouchées par les graveurs professionnels.

Figures de différents caractères : en tout 2 titres et 7 feuillets de texte gravé, un autoportrait de Watteau gravé par Boucher, un frontispice dessiné et gravé par Boucher et 351 sujets numérotés de 1 à 350 (un sujet non numéroté après la gravure 270) sur 222 feuillets.

L'Oeuvre d'Antoine Watteau : tirage limité à 100 exemplaires. Le nombre de planches varie selon les exemplaires. Celui-ci contient 2 très beaux titres gravés dans des encadrements d'après Watteau et Bailleul gravés par Moyreau et Guiot, une fable gravée, et 269 sujets sur 203 feuillets, dont 7 sur double page. 

Au total, 619 sujets par Watteau, d'un tirage exceptionnel.

"Ce somptueux recueil en deux volumes [L'Oeuvre gravé] est un des livres les plus beaux et les plus rares du XVIIIe siècle. Des cent exemplaires qui furent tirés, à peine une trentaine existe encore aujourd’hui, les autres ayant été cassés par les marchands d’estampes." (Cohen 1054).

On ajouta sur ce superbe exemplaire relié par Padeloup (avant 1758), le chiffre couronné d'Alexandre de Russie (après 1801)A[lexandre] P[avlovitch Romanov], fils de Paul Ier et petit-fils de Catherine II, et les armes de la Russie impériale (adoptées par Catherine II). Né en 1777, Alexandre Ier, bibliophile, grand amateur d'art, fut le seul interlocuteur russe de Napoléon et le vainqueur de 1812. Il mourut en 1825. C'est probablement à cette date que l'exemplaire est transféré de la résidence impériale du Palais d'Hiver dans les collections de l'Ermitage alors en pleine expansion. Toutes les planches, larges et en très bel état, portent au verso le petit cachet à l'encre noire Erm[itage] 1928 et le tampon de sortie : Double. Dans le cadre du premier plan quinquenal soviétique de 1928-1933 prévoyant le démantèlement d'une partie des collections du musée, ce superbe exemplaire quitta la bibliothèque de l'Ermitage pour être vendu aux marchands allemands, anglais et américains désignés.

De la bibliothèque Edgard Stern (1988, n° 204), qui possédait également la célèbre copie de L'Enseigne de Gersaint par Pater, seule copie témoin de l'époque, sur laquelle s'appuient les historiens pour démêler l'écheveau des prétentions contradictoires quant à l'authenticité des diverses versions du tableau.


Leer informe de condiciones Leer informe de condiciones

Bibliothèque Carlo De Poortere

|
París