49
49
Karl-Wilhelm Gentz
CHASSEURS NUBIENS
KARL-WILHELM GENTZ ; NUBIANS HUNTERS ; SIGNED LOWER RIGHT ; OIL ON CANVAS
SALTAR AL LOTE
49
Karl-Wilhelm Gentz
CHASSEURS NUBIENS
KARL-WILHELM GENTZ ; NUBIANS HUNTERS ; SIGNED LOWER RIGHT ; OIL ON CANVAS
SALTAR AL LOTE

Details & Cataloguing

Regards sur l’Orient - Tableaux et Sculptures Orientalistes et Art Islamique

|
París

Karl-Wilhelm Gentz
NEURUPPIN 1822 - 1890 BERLIN, ÉCOLE ALLEMANDE
CHASSEURS NUBIENS
KARL-WILHELM GENTZ ; NUBIANS HUNTERS ; SIGNED LOWER RIGHT ; OIL ON CANVAS
Signé en bas à droite W.Gentz
Huile sur toile
166 x 139 cm ; 65 1/3 by 54 3/4 in
Leer informe de condiciones Leer informe de condiciones

Expuesto

Grosse Berliner Kunst-Ausstellung, 1906, n°5065, selon une étiquette au verso

Nota del catálogo

Grand peintre voyageur, Wilhelm Gentz est à Anvers dès 1847, avant de se fixer la même année à Paris, où il résidera, avec des interruptions, jusqu’en 1857. En 1847 il découvre le Maroc et, dans ses lettres, il se déclare fasciné par le monde islamique. C’est sans doute au Maroc qu’il décide de se consacrer à la peinture orientaliste. En 1850 il effectue son premier grand voyage en Orient, s’installe en Egypte jusqu’en 1851 avant de se rendre à Constantinople où il va se lier au prince de Schleswig Holstein. Jusqu’à la fin de sa vie, il voyagera régulièrement en Orient, il retourne régulièrement au Caire, visite Jérusalem, la Tunisie, l’Algérie etc.

 

Il excelle à montrer des scènes de la vie quotidienne ou religieuse au Caire, par exemple La fête des morts au Caire, 1872, conservé au musée de Dresde, ou La distribution d’aumônes au Caire, 1864 (collection particulière)  mais il n’hésite pas à peindre des scènes plus anecdotiques, sur fond d’architecture égyptienne, animées de personnages imaginaires ou inspirées par la littérature, dans lesquelles on décèle un certain goût pour le folklore et l’orient rêvé.

 

Regards sur l’Orient - Tableaux et Sculptures Orientalistes et Art Islamique

|
París