1
1

PROVENANT D'UNE COLLECTION PARTICULIÈRE FRANÇAISE

Vassilakis Takis
TÉLÉSCULPTURE VIBRATIVE NO.12
Estimación
60.00080.000
Lote. Vendido 118,350 EUR (Precio de adjudicación con prima del comprador)
SALTAR AL LOTE
1

PROVENANT D'UNE COLLECTION PARTICULIÈRE FRANÇAISE

Vassilakis Takis
TÉLÉSCULPTURE VIBRATIVE NO.12
Estimación
60.00080.000
Lote. Vendido 118,350 EUR (Precio de adjudicación con prima del comprador)
SALTAR AL LOTE

Details & Cataloguing

Art Contemporain

|
París

Vassilakis Takis
N. 1925
TÉLÉSCULPTURE VIBRATIVE NO.12
signé deux fois, daté et titré au dos
bois peint, engrenages, fils métalliques, aiguilles en fer laqué blanc, toupies, aimant et système électrique (220 Volts)
130 x 100 x 8 cm; 51 3/16 x 39 3/8 x 3 1/8 in.
Exécuté en 1963-1972.
Leer informe de condiciones Leer informe de condiciones

L'authenticité de cette œuvre a aimablement été confirmée par la Galerie Xippas dont un certificat d'authenticité sera remis à l'acquéreur.

Procedencia

Acquis directement auprès de l'artiste et transmis par descendance au propriétaire actuel

Expuesto

Paris, Centre National d'Art Contemporain, Takis, 1972; catalogue, p.59, illustré

Documentación

Héléna et Nicolas Calas, Takis, Monographies, Paris, 1984, p.165, illustré

Nota del catálogo

signed twice; dated and titled on the back; painted wood, gears, metal thread, white painted needles, spinning top, magnet and electrical installation. Executed in 1963-1972.

«Ah, si je pouvais avec un instrument comme le radar capter la musique de l'au-delà ! Cette pensée me faisait oublier toutes les lois de l'art».   (Takis, RMN, 1993, p. 112).
En oubliant les lois de l'art, au début des années 1960, Takis invente une œuvre planétaire. Alain Jouffroy en invente le nom : «Télésculpture vibrative». Elle est née de l'imagination sans frein de l'artiste et de l'observation des radars dont la tête tourne à la recherche d'objets métalliques dans l'espace. En associant des particules métalliques (turbines, pistons, cônes, clous, aiguilles...) à un aimant en fer à cheval, Takis – eurékâ !- parvient à restituer, sur terre,  le principe de l'attractivité cosmique. L'équation s'impose : œuvre d'art = énergie. En rendant visible le champ magnétique, chacune des rares télésculptures vibratives de Takis s'empare de l'invisible. Et se pare d'un indéfini et indéfinissable fluide poétique.

Art Contemporain

|
París