181
181
Isidore-Stanislas Helman (1743-1806?)

Batailles et conquêtes de l'Empereur de la Chine, Qianlong

2ème édition, 1783-1786

ISIDORE-STANISLAS HELMAN (1743-1806?) RARE SET OF THE TWENTY ENGRAVINGS AFTER CASTIGLIONE, DAMASCENE, ATTIRET ET SICHELBARTH OF THE CONQUESTS OF THE EMPEROR QIANLONG, 2ND EDITION, 1783-86
Estimate
15,00020,000
LOT SOLD. 31,200 EUR (Hammer Price with Buyer's Premium)
JUMP TO LOT
181
Isidore-Stanislas Helman (1743-1806?)

Batailles et conquêtes de l'Empereur de la Chine, Qianlong

2ème édition, 1783-1786

ISIDORE-STANISLAS HELMAN (1743-1806?) RARE SET OF THE TWENTY ENGRAVINGS AFTER CASTIGLIONE, DAMASCENE, ATTIRET ET SICHELBARTH OF THE CONQUESTS OF THE EMPEROR QIANLONG, 2ND EDITION, 1783-86
Estimate
15,00020,000
LOT SOLD. 31,200 EUR (Hammer Price with Buyer's Premium)
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Isidore-Stanislas Helman (1743-1806?)

Batailles et conquêtes de l'Empereur de la Chine, Qianlong

2ème édition, 1783-1786

ISIDORE-STANISLAS HELMAN (1743-1806?) RARE SET OF THE TWENTY ENGRAVINGS AFTER CASTIGLIONE, DAMASCENE, ATTIRET ET SICHELBARTH OF THE CONQUESTS OF THE EMPEROR QIANLONG, 2ND EDITION, 1783-86

album complet comprenant 20 gravures en noir et blanc commémorant les victoires en Asie Centrale (1755-1759) de l'empereur Qianlong (1736-1795), comprenant des scènes de batailles, des sièges, campements et banquets, ainsi que des processions et rituels ancestraux. L'album d'époque, infolio oblong cartonnage de l'époque sur dos de vélin palimpseste, ex-libris manuscrit M. Gentil au contreplat; Planche d'explication sur cette série- quelques rousseurs sur les marges ne touchant pas les gravures

Comprenant les planches numérotées:

1. "L'empereur Kien-Long, reçoit à Gé-Bo, les hommages des Eleuths, et leur donne pour Roi Amow-Sana avec le rang de Tsing-Ouang", 1754, d'après un dessin de Jean-Denis Attiret, gravé par Helman, 1783

2. "Lau-Ti envoyé par l'empereur pour installer Amow-Sana et commandant 150 mille hommes des troupes de l'empire, surprend, à la faveur d'un brouillard, Ta-Oua-Tsi, rival d'Amow-Sana, et fait prisonnières mille familles sans perdre un seul des siens", 1755, d'après un dessin de Jean Damascene, gravé par Helman, 1784 

3. "Second combat entre Pau-Ti et Ta-Oua-Tsi sur les bords de la rivière d'Ily (...)", 1755, d'après un dessin de Giusseppe Castiglione, gravé par Helman, 1784

4. "Amow-Sana établi roi des Eleuths par l'empereur (..)", 1756, gravé par Helman, [aucune date]

5. "(..) Les armées impériales sont très affaiblies (..)mais il sélève une guerre civile entre les Eleuths (..)", 1757, d'après un dessin de Giusseppe Castiglione, gravé par Helman, 1784

6. "(..) L'empereur passe en revue l'armée qu'il confie à ses deux généraux", [pas de date], d'après un dessin de Jean Damescene, gravé par Helman, 1784

7. "Amow-Sana (..) rencontre Tchao-Hoei à la tête de sa nouvelle armée (..)", 1757, d'après un dessin de Jean Damescene, gravé par Helman, 1784

8. "Tou-Té (..) reçoit les hommages (..) des kasacks (..) et des pourouths (..) et quelques autres tartares", [pas de date], d'après un dessin de Ignatius Sichelbarth, gravé par Helman, 1784

9. "la révolte des Tcholos et des Hououtches", gravé par Helman, [aucune date]

10. "Bataille gagnée par Tchao-Hoei", 1758, gravé par Helman, 1785

11. "Tchao-Hoei occupe les troupes à des exercices et jeux militaires (..)", 1758, d'après un dessin de Jean Damescene, gravé par Helman, 1784

12. "Premier combat entre l'armée de l'empire et l'armée des deux Hot-Chow", 1759, d'après un dessin de Jean Damescene, gravé par Helman, 1785

13. "Tcao-Hoei reçoit les hommages des habitants de la ville et de la province (..)", 1759, d'après un dessin de Ignatius Sichelbarth, gravé par Helman, 1783

14. "Bataille d'Atchow gagnée par Tou-Té contre les deux Hot-Chow", 1759, d'après un dessin de Jean-Denis Attiret, gravé par Helman, 1785

15. "Combat du 1er septembre 1759 de poulok-Kol (..)", d'après un dessin de Jean-Denis Attiret, gravé par Helman, 1785

16. "L'empereur reçoit les hommages des peuples vaincus (..)", 1760, gravé par Helman, 1784

17. "Cérémonie du labourage faite par l'empereur de la Chine", d'après une peinture d'un peintre de l'empereur, tiré du cabinet du Ministre Henri-Leonard Bertin, gravé par Helman, 1786

18-20. "Marche ordinaire de l'empereur de la Chine lorsqu'il passe dans la ville de Pékin", triptyque, peint par un peintre de l'empereur de la Chine, gravé par Helman, 1786

 

 


15 3/4 x 21 1/4 in, the album
40 x 54 cm, l'album
Read Condition Report Read Condition Report

Provenance

Collection particulière française

Literature

Ce très bel et rare ensemble de 20 gravures constitue la version réduite exécutée par Helman de la commande de l'empereur de Chine, Qianlong. Il s'agit ici de la 2ème édition; la 1ère comprend 16 estampes et date de 1883-85, la 3ème édition avec 24 gravures date de 1883-1888.

En 1865, Qianlong commande à la France la gravure sur cuivre de dessins représentant ses conquêtes de 1755 à 1759 contre les Eleuthes. Charles Nicolas Cochin (1715-1790), de l'Académie royale de peinture et de sculpture, fut chargé de l'exécution du projet et huit graveurs y travaillèrent (Jean-Philippe le Bas, Augustin de Saint-Aubin, B.L. Prévot, Jacques Aliamet, Louis-Joseph Masquelier, Denis Née, Pierre-Philippe Choffard et N. de Launay). Ces gravures éditées à 100 exemplaires en 1767-1774, ont été faites à partir de dessins et peintures exécutées par des européens vivant à Pékin, Giuseppe Castiglione (1688-1766), Jean-Denis Attiret (1702-1768), Jean Damascene (?-1781) et Ignace Sickelpart (1708-1780). Cette commande venant de l'empereur était primordiale pour la France afin de s'imposer face aux hollandais, anglais et portugais. Des précautions particulières ont été mises en place après l'impression de sorte qu'aucune copie ne soit gardée par les graveurs ou imprimeurs français pour protéger l'exclusivité impériale. Ces "100 exemplaires qu'on en tira furent envoyés à la Chine, il n'en fut réservé qu'un très petit nombre pour la Famille Royale et la Bibliothèque du Roi, ce qui a rendu cette suite de la plus grande rareté".  

Etant donné que peu de copies restèrent en Europe et pour satisfaire la curiosité du public, le graveur Helman, qui travaillait dans l'atelier de le Bas, en fit paraître une version réduite avec des planches supplémentaires ainsi que des légendes pour chaque planche. A une époque où la Chine fascinait, Helman a su exploiter l'engouement du public européen en commercialisant un certain nombre d'images adaptées d'après des originaux chinois, qui contribuèrent à populariser la Chine en Europe. "Pour compléter cette suite d'événement du règne de l'empereur Kien-Long, on a profité de la communication qu'a bien voulu accorder Mr. Bertin Ministre d'Etat, d'un tableau unique (..) d'après nature représentant l'entré du Monarque dans Pékin, réduite et gravé en trois planches qui se raccorderont et pourront se coller ensemble pour ne composer qu'un seul sujet, l'autre tableau sera la représentation de l'ouverture du labourage". 

Les gravures sont documentées dans un catalogue établi par Michele Pirazzoli-t'Serstevens, Gravures des Conquêtes de l'Empereur de Chine K'ien-Long au Musée Guimet, Paris, 1969.

 

Catalogue Note

Quatre copies de l'ensemble original sont conservées en France : deux dans des bibliothèques (Bibliothèques Mazarine et Nationale) et deux dans des musées (Musées Guimet et de Fontainebleau). Une autre copie donnée par Louis XVI à Necker est actuellement conservée au Château Coppet en Suisse.

Asian Art

|
Paris