49
49
[Affaire Dreyfus] -- Clemenceau, Georges
DÉMOSTHÈNE. PARIS, PLON-NOURRIT ET CIE, 1926.
Estimate
8,00012,000
JUMP TO LOT
49
[Affaire Dreyfus] -- Clemenceau, Georges
DÉMOSTHÈNE. PARIS, PLON-NOURRIT ET CIE, 1926.
Estimate
8,00012,000
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

[Affaire Dreyfus] -- Clemenceau, Georges
DÉMOSTHÈNE. PARIS, PLON-NOURRIT ET CIE, 1926.
In-12 (192 x 134 mm). Demi-chagrin rouge, couverture (Reliure postérieure).
Restauration à l'adhesif au premier plat de la couverture, dos passé.

Exceptionnel exemplaire du frère d'Alfred Dreyfus : Clemenceau à Mathieu Dreyfus.

Édition originale ornée de 2 hors-texte et d'une carte dépliante.
Exemplaire sur Alfa (n° 568).

Envoi autographe signé : "à Mathieu Dreyfus, son ami G Clemenceau", à l'encre brune sur le second feuillet blanc.

Sceptique au début sur l'innocence de Dreyfus, Clemenceau change d'avis en 1896 au moment du témoignage du lieutenant-colonel Picquart innocentant Dreyfus et accusant Esterhazy d'être l'auteur véritable du fameux bordereau. Clemenceau s'indigne alors et réclame, avec d'autres, la révision du procès. Il s'engage alors avec Zola et rejoint d'autres hommes politiques ou intellectuels tels que Reinach (voir lots 46 et 48), Scheurer-Kestner, Mirbeau (voir lot 46) dans la bataille pour déjouer la manipulation dont le capitaine Dreyfus était l'injuste victime. Le 11 janvier 1898, Esterhazy est acquité et le 13 janvier, Clemenceau fait paraître dans son journal L'Aurore le fameux et magnifique texte de Zola "J'accuse".
Clemenceau publia, tout au long de l'Affaire, un nombre impressionnant d'articles et les réunit ensuite en sept volumes de 1889 à 1903. Dans L'Iniquité, paru en 1899, il écrit :  "La France, en ce moment, a l'angoisse de vivre un drame inouï d'humanité [...] Le présent livre est la notation quotidienne de l'évolution d'un esprit de l'injustice à la réparation". Il en dédicaça un exemplaire ainsi : "à Zola, pour l'avoir suivi dans la bataille " (cet exemplaire a figuré dans la vente du baron Alain de Rothschild, Sotheby's, 24 mai 2006, lot 155).

Mathieu Dreyfus, à qui cet ouvrage est offert, écrit à son sujet : "Auparavant, je connaissais peu George Clemenceau. Je lui avais été présenté par Labori, au cours du procès Zola, et depuis je ne l'avais pas revu [...] Sa conviction de l'innocence de mon frère n'était pas entièrement faite et je sentais une certaine réserve chez lui, ainsi que dans son entourage [...] Ma situation fut délicate au début. Mais peu à peu, grâce aux rapports presque journaliers, aux vicissitudes subies en commun, aux émotions partagées de la bataille dans laquelle nous étions engagés, la réserve première de Clemenceau disparut, ainsi que celle de son entourage, et fit place à la plus grande cordialité, puis à une confiance absolue" (L'Affaire telle que je l'ai vécue. Grasset, 1998, p. 196) .

Cet exemplaire témoigne de cette amitié, toujours d'actualité en 1926.


Read Condition Report Read Condition Report

Livres et Manuscrits

|
Paris