208
208
Proust, Marcel
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À LUCIEN DAUDET. [PEU APRÈS LE 10 JUIN 1916].
Estimate
12,00015,000
LOT SOLD. 13,750 EUR
JUMP TO LOT
208
Proust, Marcel
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À LUCIEN DAUDET. [PEU APRÈS LE 10 JUIN 1916].
Estimate
12,00015,000
LOT SOLD. 13,750 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

Proust, Marcel
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À LUCIEN DAUDET. [PEU APRÈS LE 10 JUIN 1916].
8 p. in-12 (176 x 108 mm), sur 2 bifeuillets. Filigrane "Papier des deux Mondes. H.F.P. & C°". Signé "Marcel".

Très belle lettre relative à un livres aux armes des Guermantes que lui a offert Walter Berry et aux palmes de César Franck.

Cette longue lettre, écrite en dépit de ses problèmes oculaires, commence par une anecdote digne du Journal des Goncourt : "le don par un vieux et charmant américain que je n’avais jamais vu [Walter Berry] d’un livre relié aux armes de Guermantes qu’il avait déniché chez un libraire (ce qui a un air mystification du journal des Goncourt mais est vrai). Mais vraiment c’est à inventer le passage du "Journal des 2 frères" qu’il y aurait là-dessus." On sait que Walter Berry lui offrit en mai 1916 un exemplaire aux armes des Pondre de Guermantes (cf. Kolb, XV, p. 170), alors qu’il venait de lire Swann avec admiration. Proust enchaîne avec une autre anecdote concernant César Franck, l’un des inspirateurs de la Sonate de Vinteuil : "je n’ai pas pensé à te signaler ce qu’a (à mon goût) de charmant cette naïveté, quand elle est au contraire mêlée non plus de vanité mais d’humilité. Exemple : César Franck, qui fut abreuvé toute sa vie jusqu’à sa plus extrême vieillesse d’avanies, fut, grâce à des démarches inouïes d’élèves fervents, recommandé pour être nommé chevalier de la légion d’honneur, non pas même comme musicien car on n’aurait pu aboutir (on trouvait sa musique horrible) mais comme professeur au Conservatoire. Or le résultat fut qu’il fut nommé "officier d’académie". Ses élèves furent indignés. Seul Franck ne comprenait pas leur colère et avec une naïveté que je préfère à celle de Goncourt, avec une sainte naïveté, il leur dit "Mais non je suis très content" et il ajouta à voix basse en confidence : "On m’a donné bon espoir pour l’année prochaine !"". Il s’excuse ensuite d’avoir affirmé le connaître auprès de Mme de Gaigneron sans savoir "très exactement si [il] aim[e] qu’on [l]e sache [s]on ami".

Sur Walter Berry et ce livre aux armes des Guermantes, voir lot 204.

Provenance : Librairie Andrieux (pochette jointe).

Références : Kolb, XV, n° 74.


Read Condition Report Read Condition Report

Livres et Manuscrits

|
Paris