143
143
[Anonyme]
MARCEL PROUST AUX FRÉMONTS, À TROUVILLE. [OCTOBRE 1891 OU AOÛT 1892]. PHOTOGRAPHIE ORIGINALE.
Estimate
1,0001,500
LOT SOLD. 6,250 EUR
JUMP TO LOT
143
[Anonyme]
MARCEL PROUST AUX FRÉMONTS, À TROUVILLE. [OCTOBRE 1891 OU AOÛT 1892]. PHOTOGRAPHIE ORIGINALE.
Estimate
1,0001,500
LOT SOLD. 6,250 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

[Anonyme]
MARCEL PROUST AUX FRÉMONTS, À TROUVILLE. [OCTOBRE 1891 OU AOÛT 1892]. PHOTOGRAPHIE ORIGINALE.
Tirage albuminé d’époque. Format cabinet (110 x 169 mm), contrecollée sur carton fort.

Marcel à la Raspelière.

Proust apparaît en pardessus clair et en canotier, prêt à monter en carriole, devant la villa normande Les Frémonts, propriété de l’oncle de son ami Jacques Baignères bâtie en 1869. Proust y séjourna en octobre 1891, invité par son camarade, et en août 1892, invité par un autre camarade de lycée, Horace Finaly, dont les parents, par l’entremise de Proust, avaient loué la villa aux Baignères.

Située entre mer et campagne, sur les hauteurs de Trouville, la propriété inspirera la villa de La Raspelière, que les Verdurin loueront aux Cambremer, comme les Finaly, avant d’acheter Les Frémonts, la louent aux Baignères en 1892. La vue depuis les Frémonts marquera l’esprit du romancier, qui la transposera dans la Sodome et Gomorrhe : "j’avais toujours entendu célébrer le coup d’œil unique de La Raspelière, située au faîte de la colline et où, dans un grand salon à deux cheminées, toute une rangée de fenêtres regarde, au bout des jardins, entre les feuillages, la mer jusqu’au-delà de Balbec, et l’autre rangée, la vallée" (Recherche, III, p. 204).

Durant le séjour d’août 1892, Proust se promène dans les alentours avec ses amis, sillonnant la campagne qui mène jusqu’à Trouville ; ils visitent des églises, voient des vergers peuplés de pommiers : toutes ces images, qu’évoque la carriole sur la photo, seront, elles aussi, transposées dans À l’ombre des jeunes filles en fleurs et dans Sodome et Gomorrhe.

Le père de Proust pourrait être l'un des personnages déjà assis dans la calèche.

Exposition : B.N.F., n° 349. -- L’Écriture et les Arts, n° 137.

Références : Cattaui, n° 56. -- Tadié, p. 151-152 et 179-181. -- Mauriac, repr. p. 15.


Read Condition Report Read Condition Report

Livres et Manuscrits

|
Paris