69
69
Figure de reliquaire, Kota Ndasa, Gabon
KOTA NDASA RELIQUARY FIGURE, GABON
Estimate
30,00050,000
LOT SOLD. 101,400 EUR
JUMP TO LOT
69
Figure de reliquaire, Kota Ndasa, Gabon
KOTA NDASA RELIQUARY FIGURE, GABON
Estimate
30,00050,000
LOT SOLD. 101,400 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Arts d'Afrique et d'Océanie

|
Paris

Figure de reliquaire, Kota Ndasa, Gabon
KOTA NDASA RELIQUARY FIGURE, GABON

Provenance

Acquis in situ par le Dr. Ange Richer (1882-1951), en 1912-1913
Transmis par descendance

Catalogue Note

Le docteur Ange Richer, nommé en 1908 médecin major des troupes coloniales, est connu pour l'ouvrage de référence qu'il publia en 1924 : Les Oulliminden. Les Touaregs du Niger (Région de Tombouctou - Gao). Au cœur de la révolte Touareg (1914-16), il s'insurgea contre l'autorité coloniale et fut le dernier Français à approcher Charles de Foucault. A son tempérament impétueux répond la passion avec laquelle il se dévoua aux populations qu'il soignait. Appelé au Gabon où il servit en 1912 et 1913, il y fonda le premier lazaret pour les personnes atteintes de la maladie du sommeil. Parmi les œuvres qu'il rapporta de ce séjour se distingue cette imposante figure de reliquaire Kota Ndasa.

Caractérisé par l'absence de cimier sommital et par le visage de forme ovoïde dont l'arrondi des arcades sourcilières détermine la face "en cœur", le style Ndasa, qui s'est développé aux confins du Gabon et du Congo, particularise l'un des corpus les plus restreints des effigies mbulu ngulu des peuples dits Kota. Le Kota Ndasa du docteur Ange Richer offre de ce style un témoin remarquable, tant par l'épaisseur prodigieuse du piétement et la densité du visage, que par le rare motif clanique sculpté au dos.  

Arts d'Afrique et d'Océanie

|
Paris