1
1
Magdalene Odundo (n. 1950), Sans Titre, 1994
Signé et daté "Odundo 1994"
 
Estimate
35,00050,000
LOT SOLD. 195,000 EUR
JUMP TO LOT
1
Magdalene Odundo (n. 1950), Sans Titre, 1994
Signé et daté "Odundo 1994"
 
Estimate
35,00050,000
LOT SOLD. 195,000 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Arts d'Afrique et d'Océanie

|
Paris

Magdalene Odundo (n. 1950), Sans Titre, 1994
Signé et daté "Odundo 1994"
 

Provenance

Collection privée, acquis en 1994

Exhibited

's-Hertogenbosch, Het Kruithuis, Stedelijk Museum voor Hedendaagse Kunst, Magdalene Odundo, 1994

Literature

Joris, Picton et al., Magdalene Odundo, 1994, p. 65, n° 33

Catalogue Note

"Si nous étiquetions Magdalene Odundo et ses œuvres comme "africaines" - ce qu'elles sont - comme si cela en identifiait le fondement ou peut-être même le seul critère d'évaluation, nous passerions à côté de l'essentiel : que Magdalene Odundo est une artiste [...]. La seule étiquette qui compte est celle "d'artiste", une identité qui transcende le temps et l'espace en Afrique, en Europe et en Amérique." John Picton (Joris, Picton et al., Magdalene Odundo, 1994, p. 45). 

Si l'on ne connaît plus le nom des artistes dont les sculptures illustrent ce catalogue de vente, celui de Magdalene Odundo est aujourd'hui célèbre, et identifié à l'une des œuvres les plus inspirées de la création contemporaine en Angleterre. Née à Nairobi en 1950, Magdalene Odundo puise son inspiration dans la céramique traditionnelle de ses racines, aux confins de l'Ouganda et du Kenya, ou encore, comme ici, dans l'art Mangbetu. Elle en transcende l'esthétique et, en écho à l'œuvre de Brancusi et de Arp, concentre sa recherche sur la perfection formelle.

Ses céramiques sont façonnées à la main, évitant ainsi la symétrie du tour; les surfaces ne sont pas vernies mais brunies, couvertes d’un engobe, et brunies à nouveau, puis souvent recuites dans un contenant rempli de copeaux de bois et pauvre en oxygène, offrant à la patine ses profondes nuances noires et anthracite. 

Le travail d’Odundo est représenté dans plus de quarante collections publiques à travers le monde, parmi lesquelles le Metropolitan Museum of Art de New York, le British Museum de Londres, l’Art Institute de Chicago, le Museum of Fine Arts de Houston, le National Museum of African Art et le Cooper-Hewitt National Design Museum (Smithsonian Institution, Washington), le Los Angeles County Museum of Art, et le Victoria and Albert Museum de Londres.

Arts d'Afrique et d'Océanie

|
Paris