156
Rare paire de grandes appliques aux lys et tournesol en bronze doré d'époque Louis XV, vers 1752-1753, provenant de la duchesse de Parme au château de Colorno
A FINE PAIR OF LARGE GILT-BRONZE THREE LIGHTS WALL LIGHTS, LOUIS XV, CIRCA 1752-1753 FROM THE DUCHESSE DE PARME AT COLORNO
Estimate
100,000150,000
LOT SOLD. 385,500 EUR (Hammer Price with Buyer's Premium)
JUMP TO LOT
156
Rare paire de grandes appliques aux lys et tournesol en bronze doré d'époque Louis XV, vers 1752-1753, provenant de la duchesse de Parme au château de Colorno
A FINE PAIR OF LARGE GILT-BRONZE THREE LIGHTS WALL LIGHTS, LOUIS XV, CIRCA 1752-1753 FROM THE DUCHESSE DE PARME AT COLORNO
Estimate
100,000150,000
LOT SOLD. 385,500 EUR (Hammer Price with Buyer's Premium)
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Important Mobilier, Sculptures et Objets d’Art

|
Paris

Rare paire de grandes appliques aux lys et tournesol en bronze doré d'époque Louis XV, vers 1752-1753, provenant de la duchesse de Parme au château de Colorno
A FINE PAIR OF LARGE GILT-BRONZE THREE LIGHTS WALL LIGHTS, LOUIS XV, CIRCA 1752-1753 FROM THE DUCHESSE DE PARME AT COLORNO
à trois bras de lumière ; à motifs rocailles et rinceaux d'acanthe ; le fût surmonté d'un bouquet avec tournesol et fleurs de lys ; chacune avec une marque d'inventaire, sur l'une C.711.1. et sur l'autre C.711.2.
Quantity: 2
Haut. 72 cm
Height 28 1/3 in
Read Condition Report Read Condition Report

Provenance

- Acquises à Paris par Madame Louise-Elisabeth, dite Madame Infante, duchesse de Parme, vers 1752-1753 pour le château de Colorno, près de Parme
- Antichambre de l'appartement la duchesse de Parme au château de Colorno, puis transférée à Turin en octobre 1862
- Probablement vendue par la maison de Savoie après cette date ; conservée dans la même famille depuis la fin du XIXe siècle

Catalogue Note

Les numéros d'inventaire C.711.1 et C.711.2 insculptés sur ces bras de lumière correspondent à ceux de l'inventaire réalisé par les Bourbons au château de Colorno en 1856. Il convient de noter l'absence sur nos appliques, près du numéro d'inventaire, des lettres CR couronnée pour Casa Reale alors que cette marque apparait généralement sur les objets ayant séjournés à Colorno. Toutefois les informations aimablement transmises par le professeur Giuseppe Bertini nous apprennent que l'inventaire de 1856 mentionne sous le numéro 711 une paire d'appliques à trois lumières accrochée dans l'antichambre de l'appartement de la duchesse de Parme situé côté jardin. Dans cette pièce se trouvaient trois tapisseries d'après Teniers tissées dans l'atelier de Guillaume Werniers à Lille et aujourd'hui conservées au palais du Quirinale.

Un inventaire fait par la maison de Savoie en 1861, deux ans après le rattachement du duché au royaume d'Italie, permet de retrouver ces appliques sous le numéro 1684 ; elles sont transférées un an plus tard à Turin où elles furent probablement vendues.  C'est en effet à cette période que certains biens provenant des anciennes collections de la duchesse de Parme à Colorno furent aliénés.

Cette résidence d'été des ducs de Parme fut celle de Madame Infante, duchesse de Parme (1727-1759), fille ainée de Louis XV qui épousa en 1739 l'infant d'Espagne Don Philippe. A la suite du Traité d'Aix-La Chapelle, ils prirent possession en 1748 du duché de Parme. Madame Louise-Elisabeth, ambassadrice du goût français meubla le château à la suite de deux longs voyages à Versailles et Paris en 1749 et entre septembre 1752 et septembre 1753. Elle fit transporter à Parme quantité d'objets et meubles au nombre desquels figuraient deux paires d'appliques conservées au musée du Louvre (inv. OA 10410-10411, marquées C.823.1 à 4), une série de quatre autres conservées au musée Paul Getty (marquées C.562.1 et 2, C.1068.1 et 2) ainsi que la paire de la collection Givenchy (marquée C.926.3 et 4), vendue chez Christie's à Monaco, le 4 décembre 1993, lot 34 et désormais présentée au musée national du château de Versailles . Une paire d'appliques d'époque Louis XV marquées de plusieurs numéros d'inventaires de la maison de Savoie et inventoriées C.100 fut vendues chez Sotheby's à Londres le 16 juin 1995, lot 49.

Important Mobilier, Sculptures et Objets d’Art

|
Paris