49
49
Très rare et exceptionnel petit dinosaure carnivore Ornitholestes sp.  fin du Jurassique  (environ 154 millions d’années), Morrison Formation, U.S.A.
A VERY ATTRACTIVE SMALL CARNIVOROUS ORNITHOLESTES SP. DINOSAUR, LATE JURASSIC, MORRISON FORMATION, USA
JUMP TO LOT
49
Très rare et exceptionnel petit dinosaure carnivore Ornitholestes sp.  fin du Jurassique  (environ 154 millions d’années), Morrison Formation, U.S.A.
A VERY ATTRACTIVE SMALL CARNIVOROUS ORNITHOLESTES SP. DINOSAUR, LATE JURASSIC, MORRISON FORMATION, USA
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Histoire Naturelle

|
Paris

Très rare et exceptionnel petit dinosaure carnivore Ornitholestes sp.  fin du Jurassique  (environ 154 millions d’années), Morrison Formation, U.S.A.
A VERY ATTRACTIVE SMALL CARNIVOROUS ORNITHOLESTES SP. DINOSAUR, LATE JURASSIC, MORRISON FORMATION, USA
Ornitholestes sp. est un petit dinosaure théropode. Il dispose d’un nez court. La queue est longue, apparaissant comme un fouet, un peu plus longue que la moitié du corps. Ornitholestes possédait de longues pattes postérieures, ce qui montre que c'était un rapide coureur. Ses longs membres antérieurs lui auraient servi à attraper ses petites proies. La tête est bien sûr plus petite que celles des autres dinosaures prédateurs. Le crâne est solidement construit avec une robuste mâchoire inférieure. Les orbites sont assez larges et on peut penser que cette espèce disposait d’une bonne vision nocturne pour la chasse.  Ce dinosaure agile vivait dans des espaces boisés. Il se nourrissait de lézards, de petits mammifères et possiblement des premiers oiseaux qui sont, quant à eux, apparus durant la fin du jurassique. Les premières traces de ce dinosaures  sont apparues au mois de juillet de l’année 1900. Ce  fut le premier dinosaure Théropode découvert au 20 ème siècle. Le squelette holotype, celui qui a servi à la description de l’espèce, inventorié sous le numéro d’inventaire AMNH 619  a  donc été excavé en Juillet 1900 dans le Wyoming par Peter C. Kaisen, Paul Miller et Frederick Brewster Loomis. Ces premiers restes consistaient en un squelette partiel présentant un crâne, incluant plusieurs éléments de la colonne vertébrale et d’autres ossements.  Henri Fairfield Osborn a nommé et scientifiquement décrit le spécimen en 1903. Il l'appela Ornitholestes ‘’ voleur d’oiseaux’’ car il supposa que cet animal devait être un redoutable chasseur d'oiseaux. Cette idée fut plus tard renforcée par le peintre de dinosaures Charles Knight, qui le représenta attrapant avec ses mains le premier oiseau connu, Archæoptéryx (actuellement, Archæoptéryx n'est plus considéré comme un oiseau mais un dinosaure). En fait, il n'y a pas de preuves véritables qu'Ornitholestes chassait des oiseaux. Mais il n'est pas établi non plus qu'il n'en attrapait pas. Quelques reconstitutions le montrent avec une fine corne au bout du museau, juste au-dessus du nez. En  2006, le spécialiste Phil Senter notait que ‘’notre connaissance des Ornitholestes  peut se développer seulement à partir de l’holotype’’ prenant note du déclassement de certains éléments fossiles autrefois abusivement attribués à Onitholestes. On ignorait encore alors apparemment la présence à venir de notre spécimen en collection. Notre spécimen  qui complète les éléments d’information de l’holotype est donc du plus haut intérêt scientifique, voire même capital. Sa petite taille l’amène aussi à pouvoir être abrité très facilement dans une collection privée. Un dossier  complet comprenant les cartes ostéologiques, ainsi que les autorisations de fouilles, est à disposition de l’acquéreur.
Long. 232 cm
Read Condition Report Read Condition Report

Histoire Naturelle

|
Paris