330
330
Cheval écorché en bronze
Rome, vers 1795, d'après un modèle de Luigi Valadier (1726-1785), la fonte réalisée par Francesco Righetti (1749-1815)
AN ITALIAN, ROME, CIRCA 1795, BRONZE ECORCHÉ PACING STALLION, AFTER A MODEL BY LUIGI VALADIER (1726-1785), CAST BY FRANCESCO RIGHETTI (1749-1815); ON AN EBONISED WOODEN B BASE
Estimate
50,00080,000
LOT SOLD. 121,500 EUR
JUMP TO LOT
330
Cheval écorché en bronze
Rome, vers 1795, d'après un modèle de Luigi Valadier (1726-1785), la fonte réalisée par Francesco Righetti (1749-1815)
AN ITALIAN, ROME, CIRCA 1795, BRONZE ECORCHÉ PACING STALLION, AFTER A MODEL BY LUIGI VALADIER (1726-1785), CAST BY FRANCESCO RIGHETTI (1749-1815); ON AN EBONISED WOODEN B BASE
Estimate
50,00080,000
LOT SOLD. 121,500 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Collection de Nicolas Landau et Jacqueline Goldman

|
Paris

Cheval écorché en bronze
Rome, vers 1795, d'après un modèle de Luigi Valadier (1726-1785), la fonte réalisée par Francesco Righetti (1749-1815)
AN ITALIAN, ROME, CIRCA 1795, BRONZE ECORCHÉ PACING STALLION, AFTER A MODEL BY LUIGI VALADIER (1726-1785), CAST BY FRANCESCO RIGHETTI (1749-1815); ON AN EBONISED WOODEN B BASE
bronze à belle patine brun rouge ; sur un socle en bois noirci
Quantity: 1
Haut. (bronze) 23 cm, larg. 22,5 cm
Height (bronze) 9 in; width 8 3/4 in
Read Condition Report Read Condition Report

Literature

Connaissance des Arts,"Les Ecorchés",  n° 89, Juillet 1959, p. 76.
Ch. Avery, A. Radcliffe, Giambologna 1529-1608, Sculptor to the Medici, cat. exp. Vienne, Edinburgh, Londres, 1978-79, p. 185-186, n° 169.

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
H. Weihrauch, Europaïsche Bronzestatuetten 15. - 18. Jahrhundert, Brunswick, 1967, p. 435, fig. 518.
G. Seligman, 'An attempt at an analysis' dans The Connoisseur, janvier 1969, p. 18-23.
Robinson, 'Springfield's Anatomical Horse of Bronze', dans Bulletin Museum of Fine Arts, Springfield, Massachusetts, octobre/novembre 1969.
J. Winter, Valadier. Three Generations of Roman Goldsmiths. cat. exp. 1991, p. 148-152, n° 77.
F. Haskell, N. Penny, Pour l'Amour de l'Antique. La statuaire gréco-romaine et le goût européen, Londres, 1981, p. 370.

Catalogue Note

Le Cheval anatomique a toujours fasciné les collectionneurs et amateurs d'art. Ce modèle du Cheval écorché en bronze fut longtemps considéré comme une étude réalisée par Giambologna pour la statue équestre grandeur nature de Côme I de Médicis. L’attribution à Giuseppe Valadier (1762-1839) et ensuite à son oncle Luigi Valadier (1726-1785) a déjà été évoquée par Weihrauch en 1967, confirmée par Radcliffe en 1981 ainsi que par John Winter en 1991, lors de son exposition consacrée à l’artiste.

Quatre versions demi-nature du modèle en bronze sont connues (haut. 90 cm), dont la plus célèbre est le Cavallo Mattei, provenant de la Villa Mattei à Rome, où il fut acquis en 1804 par Sir James Erskine de Torrie (aujourd’hui à l’Université d’Edinburgh). Ce dernier fut vraisemblablement réalisé au XVIIe siècle, comme en témoigne une description de Pinarolo en 1703 'un cavallo di Bronzo rappresentando un Anatomia, fatto dal Pollajolo Fiorentino fomoso Artefice.'
D’autres versions se trouvent au Palazzo Vecchio à Florence (anc. Collection Loeser et Cardinal Fesch, 1816), au Museum of Fine Arts à Springfield, Massachusetts, et un exemplaire apaprtenant jadis au Duc de Northumberland, puis au Baron Rédé à l'hôtel Lambert (vendu à Sotheby’s Monaco, 26 mai 1975, lot 187).

L'œuvre du célèbre sculpteur et orfèvre romain Luigi Valadier, le Cheval écorché est  illustrée déjà en 1598 sur une gravure de Carlo Ruini, dans son livre Anatomia del’ Cavallo (voir ci-dessous). En 1795, le bronzier et fondeur Francesco Righetti (1749-1815), élève et successeur de Luigi Valadier, reprend le Cavallo Mattei pour réaliser des réductions en bronze destinés à l'usage privé de collectionneurs avertis. Il est mentionné dans son catalogue de vente, intitulé ‘Aux Amateurs de l’Antiquité et des Beaux Arts’ : Francesco Righetti, Sculpteur et Fondeur en bronze à Rome, Rue de la Purification à Capo le Case donne avis au public qu’il a considérablement augmenté la collection de modèles soit en Groupes, Statues, Bustes, Animaux, soit enfin en morceaux précieux de toute espece que l’on admire, à Rome, à Florence & ailleurs. Après les avoir fidèlement copiés, on les a reduits à une juste proportion …’. Ainsi figure dans la liste des œuvres  ‘un Cheval écorché de Mattei , pour 20 séquins Romains’  (cf. F.Haskell/N.Penny, op.cit, p. 370). 
Par ailleurs, A. Radcliffe mentionne le bronze de la collection Landau parmi les réductions du modèle réalisées par Francesco Righetti (cf.op. cit, p. 186).

Collection de Nicolas Landau et Jacqueline Goldman

|
Paris