6
6
Hergé Georges Rémi dit (1907-1983) Les aventures de Tintin L'étoile mystérieuse, 1941
Estimate
220,000240,000
LOT SOLD. 234,750 EUR
JUMP TO LOT
6
Hergé Georges Rémi dit (1907-1983) Les aventures de Tintin L'étoile mystérieuse, 1941
Estimate
220,000240,000
LOT SOLD. 234,750 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Bande Dessinée - Comics

|
Paris

Hergé Georges Rémi dit (1907-1983) Les aventures de Tintin L'étoile mystérieuse, 1941

L'Étoile Mystérieuse fut publiée dans le journal Le Soir, en 1941, sous forme d'un strip quotidien.

Planche exceptionnelle par sa composition, avec au premier plan de la première case du haut à gauche les pneus éclatés de l'automobile, l'image saisissante de Milou paralysé par le goudron fondant et la première apparition de Philipullus le Prophète, l'ensemble emporté par une dimension crépusculaire, de fin du monde et servi par un magnifique lettrage.

Planche également exceptionnelle car elle marque, encore aujourd'hui, l'inconscient collectif des lecteurs. Luc Ferry, philosophe et Ministre de l'Éducation Nationale, nous le rappelle en 2010 avec l'article qu'il consacre à ce passage mythique de l'œuvre d'Hergé dans le Figaro, sous le titre " Nuage : la revanche de Philippulus le prophète"...

Avant que la commercialisation standard de l'album n'impose le format dit à la française, les histoires étaient conçues en strips pour leur  pré-publication ou publication dans la presse quotidienne comme Le Soir.

La mise en couleur des albums, avec une pagination impérative de 62 pages, imposa à Hergé de repenser le découpage de ses propres histoires. Ainsi Hergé se doit de les découper en quatre strips mais, avant tout, il réalise avec la plus grande adresse (et à l'aide d'une table lumineuse) cette copie dite de sécurité afin de conserver l'ancien format en trois strips pour une possible publication.

Cette planche, véritable pièce de musée, appartient désormais au patrimoine de l'oeuvre d'Hergé et représente un témoignage de l'époque où Hergé travaille encore seul.

Exceptionnal strip by its unique composition, with in the foreground of the first box on the left the exploded tires of the car, the striking image of Snowy paralyzed by the melted Tar and the first

appearance of Philipullus the Prophet, all carried by a twilight dimension, end of the world and served by a beautiful lettering.

Board also exceptional because it marks, still, the readers collective minds. In 2010, Luc Ferry, philosopher and Minister of National Education, reminds us  with his article he addresses to this mythical move of Hergé's works in Le Figaro, entitled "Cloud: La revanche de Philippulus le prophète"...

Before the standard marketing of the album imposes the format said à la française, the stories were made in strips for their pre-publication or publication in daily newspapers such as Le Soir.

The color enhancement of the albums, with a pagination of 62 pages, forced Hergé to rethink the cutting of his own stories. Hergé must cut them in four strips but, above all, he makes using his highest skills and care (and using a light table) this copy said for security to keep the old format into three strips for a possible publication.

This strip, real museum piece, now belongs to the heritage of Hergé's work and represents a testimony of the times when Hergé still works alone.

 


Monogramme H pour chaque strip

 


34 x 46 cm

encre de Chine pour cette planche, dite "copie de sécurité", en format à l'italienne et constituée des strips H16, H17, H18 qui correspondent à la page 7 et au début de la page 8 pour le format à la française de l'Etoile Mystérieuse


Read Condition Report Read Condition Report

Bande Dessinée - Comics

|
Paris