34
34
Réceptacle, Yoruba, Nigeria
YORUBA VESSEL, NIGERIA
Estimate
15,00025,000
LOT SOLD. 31,950 EUR
JUMP TO LOT
34
Réceptacle, Yoruba, Nigeria
YORUBA VESSEL, NIGERIA
Estimate
15,00025,000
LOT SOLD. 31,950 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Arts d'Afrique et d'Océanie

|
Paris

Réceptacle, Yoruba, Nigeria
YORUBA VESSEL, NIGERIA

Provenance

Walter Kaiser, Stuttgart, vers 1980
Collection privée

Catalogue Note

Les réceptacles à offrandes opon, destinés à recevoir les présents donnés aux invités, les offrandes rituelles destinées à un orisha, ou encore les seize noix de palme sacrées utilisées lors de la divination ifa, comptent parmi les expressions les plus emblématiques de l'art Yoruba. A côté des célèbres statuettes porteuses de coupe se distingue un corpus restreint de larges réceptacles anthropomorphes ou zoomorphes - comme ici. 

Avec un très grand talent, le sculpteur est parvenu à transcender la fonctionnalité de l'objet - le réceptacle s'épanouissant dans la forme oblongue du corps en posture d'arrêt - et à rendre, par la vivacité du trait et des poses, celle caractérisant le lièvre. cf. Kecskési (1999 : 184) pour une coupe très comparable dans les collections du Museum für Völkerkunde de Munich (inv. n° 80-301 255).

Selon Kecskési (idem), le lièvre est perçu dans la pensée Yoruba comme un animal nocturne, lié au monde des esprits. Si parfois l'intérieur divisé par une paroi suggère un usage dans le cadre de la divination, ici l'absence de cloison interne et le thème de la maternité indiquent une utilisation à des fins de présentation : boîte à bijoux ou présentoir rempli de noix de kola à l'intention des invités - coutume souvent associée aux cérémonies de mariage et au concept de fertilité.

Arts d'Afrique et d'Océanie

|
Paris