77
77
Magnifique pendentif en ivoire, Luba, République démocratique du Congo
A MAGNIFICENT LUBA IVORY PENDANT, DEMOCRATIC REPUBLIC OF THE CONGO
Estimate
15,00020,000
LOT SOLD. 36,250 EUR
JUMP TO LOT
77
Magnifique pendentif en ivoire, Luba, République démocratique du Congo
A MAGNIFICENT LUBA IVORY PENDANT, DEMOCRATIC REPUBLIC OF THE CONGO
Estimate
15,00020,000
LOT SOLD. 36,250 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

African and Oceanic Arts, various owners

|
Paris

Magnifique pendentif en ivoire, Luba, République démocratique du Congo
A MAGNIFICENT LUBA IVORY PENDANT, DEMOCRATIC REPUBLIC OF THE CONGO

mikisi mihasi, de très belles proportions, le buste féminin profondément incliné vers l'avant, les bras repliés plaqués contre le corps, les mains posées sous la poitrine. Superbe jeu de lignes, où les courbes tendues amplifient l'intériorité du geste. Bel équilibre des traits du visage, aux reliefs émoussés par l'usage. Le corps est orné de motifs points-cercles caractéristiques, les épaules percées de part en part d'un trou de suspension. Très belle patine nuancée, miel sur les reliefs, brun rouge dans les creux de la gravure.


haut. 11,5 cm
4 1/2 in
Read Condition Report Read Condition Report

Provenance

Collection Krohn, Allemagne

Catalogue Note

Les pendentifs en ivoire constituaient les objets les plus personnels des Luba. Portés au bras, à la ceinture ou au cou avec d'autres amulettes, ils étaient régulièrement enduits d'huile, afin de rendre hommage aux ancêtres qu'ils représentaient (Colle, 1913 : 435). D'après Nooter (1990 : 43), les mains posées sur la poitrine sont signe de dévotion, de respect, et selon certains informateurs Luba, « indiquent la détention de secrets royaux ».

Ces miniatures en ivoire témoignent de la même esthétique que les emblèmes royaux les plus importants, en particulier la conception minimaliste du corps humain, privilégiant la tête et le buste jusqu'à faire disparaître les jambes. Le plus souvent collectées entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle, leurs coiffures élaborées - comme ici - reproduisent celles portées par les femmes Luba au XIXe siècle.

Ce pendentif se distingue par ses très belles lignes et proportions, et par le jeu élaboré de courbes tendues mettant superbement en valeur l'intériorité de l'attitude.

African and Oceanic Arts, various owners

|
Paris