37
JUMP TO LOT
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

African and Oceanic Art Session I: Various Owners Session II: Andreas and Kathrin Lindner collection; Greub Collection

|
Paris

Beau et rare masque, Dogon, Mali
A FINE AND RARE DOGON MASK, MALI

Projeté vers l'avant, le long bec légèrement incurvé domine la face concentrée en un plan étroit, structurée par les verticales dessinant de grandes cavités rectangulaires au fond desquelles sont percées les ouvertures oculaires. A la figure de l'oiseau picoreur signifiée par le bec, répond la statue hermaphrodite émergeant en ronde bosse au sommet du crâne, les deux figures liées par la ligne continue formée par le sexe et le bec. Torse droit, campé sur des jambes semi-fléchies, les seins sculptés en obus, le personnage aux volumes stylisés offre un visage caractéristique, étroit, la coiffe à crête sagittale se prolongeant en un long nez en forme d'ancre. Bois clair et léger, patiné par le temps et l'usage, rehaussé de pigments rouges, blancs et bleus sur le masque, et d'une épaisse patine croûteuse, noire, sur le personnage.


haut. 71 cm, long. 61 cm
28 in, 24 in
Read Condition Report Read Condition Report

Provenance

John J. Klejman, New York

Catalogue Note

Ce beau masque, profondément patiné par le temps et l'usage, constitue l'une des formes rares du type dyodyomini, terme évoquant le geste d'un "volatile qui picore", signifié par la représentation du long bec légèrement recourbé.

Le mythe Dogon (Griaule, 1938) rapporte que ce masque fut crée à l'occasion d'un dama : tandis que, dans la nuit, le fils du mort dansait seul sur la terrasse de leur maison, un oiseau vint se poser et se mit à imiter les gestes du danseur. Une femme âgée, la yasiguine, membre de la société des hommes (awa) donna quelques grains à l'oiseau qui se mit à les picorer. Un vieillard, observant la scène, s'empara de l'oiseau et fit exécuter un masque à son image.
Il est rare que les masques dyodyomini représentent, comme ici, à la fois l'image de l'oiseau picoreur et celle de la yasiguine, traditionnellement sculptée sous les traits d'un personnage hermaphrodite.

Le musée du quai Branly possède un masque à l'iconographie comparable, collecté par Marcel Griaule en 1935 (inv. 71.1935.60.197)

Enfin, le style du personnage, caractérisé par le jeu de formes géométriques opposant de courtes lignes obliques à de longues verticales, permet de situer son origine à la région Sud de la Falaise de Bandiagara.  

African and Oceanic Art Session I: Various Owners Session II: Andreas and Kathrin Lindner collection; Greub Collection

|
Paris