114
114

PROVENANT DE LA COLLECTION OLIVIER SAINSÈRE

Paul-César Helleu
PORTRAIT DE MADAME HELLEU À L'OMBRELLE
PAUL-CÉSAR HELLEU ; PORTRAIT OF MRS HELLEU WITH AN UMBRELLA ; SIGNED LOWER RIGHT ; OIL ON CANVAS
Schätzung
100.000150.000
Los Verkauft 793,500 EUR (Hammerpreis mit Käuferprovision)
ZU LOS SPRINGEN
114

PROVENANT DE LA COLLECTION OLIVIER SAINSÈRE

Paul-César Helleu
PORTRAIT DE MADAME HELLEU À L'OMBRELLE
PAUL-CÉSAR HELLEU ; PORTRAIT OF MRS HELLEU WITH AN UMBRELLA ; SIGNED LOWER RIGHT ; OIL ON CANVAS
Schätzung
100.000150.000
Los Verkauft 793,500 EUR (Hammerpreis mit Käuferprovision)
ZU LOS SPRINGEN

Tableaux et Dessins Anciens et du XIXe siècle

|
Paris

Paul-César Helleu
VANNES 1859 - 1927 PARIS
PORTRAIT DE MADAME HELLEU À L'OMBRELLE
PAUL-CÉSAR HELLEU ; PORTRAIT OF MRS HELLEU WITH AN UMBRELLA ; SIGNED LOWER RIGHT ; OIL ON CANVAS
Signé en bas à droite Helleu
Porte au verso l'étiquette de la collection Sainsère
Huile sur toile
81 x 65 cm ; 32 by 25 1/2 in
Zustandsbericht lesen Zustandsbericht lesen

Nous remercions Les Amis de Paul César Helleu qui ont confirmé l'authenticité de cette oeuvre qui sera incluse au catalogue raisonné en préparation.

Provenienz

Acquis par Olivier Sainsère avant  1920 ;
Resté chez les descendants

Ausgestellt

Exposition Universelle, Gand, 1913, n°216 titré Sur la passerelle 

Katalognotizen

Olivier Sainsère (1852 - 1923),  éminent homme politique et collectionneur, fut un mécène qui soutint de nombreux artistes du début du XXe siècle. Il était ami avec Picasso, dont il devint l'un des premiers acheteurs en 1901, et Raymond Poincaré. Il s'entoura de nombreux chefs-d’œuvre des plus grands maîtres : Seurat, Monet, Renoir, Gauguin, Picasso, Derain, Signac, Degas, Denis, Vuillard, Toulouse-Lautrec, Van Dongen, Marquet et Matisse étaient parmi ses favoris et les oeuvres provenant de sa collection ont enrichi de nombreux musées dans le monde, dont le Louvre et le Metropolitan Museum of Art à New York. Le tableau que nous présentons aujourd'hui appartient aux descendants de ce prestigieux collectionneur et n'a pas été vu depuis cent ans.

Peint vers 1899, l'artiste y met en scène sa femme qui porte une robe de Madeleine Chéruit, l'une des couturières les plus en vue de l'époque, dont Helleu avait dessiné un portrait. 

Le tableau montre l'intérêt de l'artiste pour la lumière, ses reflets sur les blancs de l'étoffe et des nuages, comme ses amis impressionnistes dont il partageait les recherches et le travail en plein air.

Helleu a peint plusieurs tableaux de ce sujet, dont deux versions sont conservées au musée des Arts Décoratifs à Paris ; un autre est conservé au musée Pouchkine à Moscou ( voir l'illustration ci dessous). On y sent l'influence de Monet qui a exécuté une première série de femmes à l'ombrelle, sa femme Camille servant de modèle, au cours des étés 1875 et  1876. Dix ans plus tard, il retrouve ce thème et peint deux tableaux à Giverny en 1886 où il prend pour modèle sa belle-fille Suzanne Hoschédé (conservés au Musée d'Orsay). Tous deux sont proches de notre tableau, surtout Essai de figure en plein air : femme à l’ombrelle tournée vers la gauche ( voir l'illustration ci dessous)  dans lequel on trouve la même composition da sotto in su, le même travail par touches larges et rapides et la même recherche sur le rendu de l’infinité des nuances de blancs.

Tableaux et Dessins Anciens et du XIXe siècle

|
Paris